Céleri

Histoire

CéleriLe céleri de son nom scientifique Apium graveolens est une plante herbacée de la famille des Apiacées, cultivée comme plante potagère pour ses feuilles et sa racine tubérisée consommées comme légumes.

Le céleri a d’abord été appelé « ache », un mot dérivé du latin apia, apparu dans la langue au 12ème siècle. Il signifie « qui croît dans l’eau », en référence à l’habitat naturel de la plante. À l’origine, il désignait un groupe assez étendu de plantes (dont le persil et la livèche), avant d’adopter le sens restreint de « céleri ».

Le céleri serait orginaire du bassin méditerranéen, plus précisément des marécages salins qui bordent la Méditerranée. Le céleri était connu des Grecs de l'Antiquité.

500 ans avant notre ère, les Chinois l'employaient déjà en cuisine. Les Égyptiens de leur côté récoltaient les feuilles, les tiges et même les graines qui servaient d'assaisonnement. C'est au 17ème siècle que la plante est sélectionnée en Italie et ne se répandra dans le reste de l'Europe que'un ou deux siècles plus tard.

Sa date d'introduction en Amérique et dans la Caraïbe est inconnue.

Variétés

CéleriLe nombre de variétés est inconnu mais elles sont très nombreuses. En Martinique, on retrouve les variétés Elne, Early Belle, Claret, June belle, Blanc pascal et Vert à couper.

Le céleri est une plante exigeante et difficile à cultiver qui préfère les sols riches en matière organique et bien drainés. Le céleri craint la sécheresse et les carences en matières minérales.

Sa couleur dominante est le blanc. En Martinique c'est une plante qui pousse et qu'on récolte toute l'année.

Vertus médicinales

Les vertus médicinales du céleri sont bien connues. Les feuilles et les racines sont dépuratives, diurétiques, carminatives, stomachiques, toniques et fortement stimulantes. La plante est également censée être aphrodisiaque.

Grâce à ses nitrates qui se transforment en nitrites, le céleri améliore l'afflux de sang dans certaines zones de cerveau. Le céleri réduirait la propagation des cellules cancéreuses in vitro.

Le céleri est très peu calorique (entre 10 et 20 Kcal pour 100gr) et sa digestion consommerait plus de calories que l'aliment n'en apporte.

Attention, le céleri peut être allergène pour certaines personnes.

Utilisation

CéleriLe céleri (rave et feuille) est utilisé en cuisine à la fois comme condiment et comme légume. Ses feuilles sont souvent finement cielées peuvent servir à relever diverses préparations comme les soupes ou les sauces.

En Martinique, le céleri est très présent dans notre cuisine où il parfume nos plats en sauces de viandes et de poissons, nos soupes, quiches ou nos gratins.

Les graines sont utilisées pour parfumer le poisson et le chou-fleur.

Les côtes et les épluchures sont parfois ajoutées au bouquet garni.

Publicités Google