Roucou

Vitamines: 

Provitamine A (bêta-carotène), Calcium, Soufre, Magnésium, Sélénium, Zinc, Cuivre, Manganèse, Cellulose

Histoire

RoucouLe roucou de son nom scientifique Bixa orellana est une espèce d'arbres ou d'arbustes des régions d'Amérique tropicale. Il est appelé urucum au Brésil, achiote au Mexique et dans certains pays d'Amérique du Sud ou onoto au Venezuela voire arbre rouge à lèvres. Il tient son nom de la langue de Tupis, des amérindiens ayant vécus au Brésil qui l'appelaient Urucu. Le roucou est orginaire du nord du Brésil dans la forêt amazonienne et serait arrivé en Martinique avec les migrations des Amérindiens (Arawaks/Caraïbes) à une date inconnue.

Variétés

RoucouLe nombre de variétés est inconnu. L'arbre, appelé roucouyer est un arbuste de 2 à 4 mètres de haut. Ses feuilles sont codiformes, pointues et dentelés. Le fruit rouge se présente sous forme de capsule et n'est pas comestible. Il est récolté puis séché pour en extraire la cire qui entourne les graines très riches en caroténoïdes.

Un roucouyer peut vivre environ 50 ans et on peut récolter des fruits pendant 30 ans. Il faut attendre 2 ans avant de voir l'arbre porter des fruits. Les grappes sont matures jusqu'à 3 mois après sa floraison. Pour le récolter il faut attendre que 2 ou 3 capsules soient ouvertes.

Vertus médicinales

On a reconnu au roucou des propriétés anti-génotoxiques, anti-mutagènes et un protecteur contre le stress oxydatif. C'est un anti-oxydant.

Il présente cepedant une certaine toxicité. Le roucou est efficace comme hémostatique des blessures légères. La substance qui enveloppe la semaine est souvent utilisée comme rafraîchissant et contre la fièvre.

La semence broyée est dite aphrodisiaque. Elle est aussi connue comme étant un tonifiant de l'appareil gastro-intestinal et expectorante.

La décoction des feuilles permet d'apaiser les inflammation de la gorges et les angines bénignes. La feuille appliquée sur le front soulage les maux de tête. On trouve dans la racine un principe digestif et diurétique.

Utilisation

Roucou (Bixa orellana)Autrefois, les Amérindiens s'en servaient comme pigment pour leurs peinture corporelle ou encore comme aromate mais aussi pour se protéger de la chaleur et du sel marin. Aujourd'hui, le roucou est davantage utilisé en cuisine pour donner de la couleur aux plats préparés avec de la sauce notamment le court-bouillon. Il est aussi utilisé dans la conception de produits de beauté, pour se protéger des piqûres d'insectes et du soleil.

Publicités Google