Fruit à pain

Vitamines: 

Sodium, Potassium, Glucide, Calcium, Magnésium, Vitamine A et Vitamine C

Histoire

Fruit à painL'arbre à pain de son nom scientifique Artocarpus altilis est de la famille des Moracées et serait originaire de la région de Nouvelle-Guinée il y a de cela 3500 ans. Il a été découvert par les Polynésiens qui l'ont planté partout où ils allaient dans le Pacifique. Les Indonésiens allaient ensuite l'implanter dans l'Asie du Sud-Est insulaire et côtier d'être largement répandu sous les Tropiques lors de la colonisation. Lors d'une tentative de l'arbre à pain aux Antilles, l'équipage du célèbre HMAV Bounty aurait été exécuté le 28 avril 1789. Ainsi c'est une année plus tard, en 1790 que le fruit à pain serait arrivé en Martinique. Le but de l'introduction du fruit à pain en Martinique était qu'il puisse servir de nourriture aux esclaves mais son succès ne fut pas immédiat. Les esclaves lui préféraient la banane.

Variétés

Fruit à painIl existe de très nombreuses espèces de fruit à pain que ce soit selon la région ou sa forme. Si dans le Pacifique Sud, un arbre produit près de 150 fruits par an, dans la Caraïbe seuls 25 fruits sont produits par arbre par an. Le fruit ovoïde a une surface rugueuse, et chaque fruit est divisé en plusieurs akènes, chaque akène entouré par un périanthe charnu et de plus en plus sur un réceptacle charnu. La plupart élevage sélectif cultivars ont des fruits sans pépins. On en retrouve généralement vers la fin de l'année d'Octobre à Février en Martinique.

Vertus médicinales

Le fruit à pain est un aliment très énergétique. L'amidon et le sucre qu'il contient en font un aliment riche en calories. C'est un fruit qui possède également un fort taux d'hydrate de carbone (féculent) qui à maturité se transforme en sucre. Sur le plan médicinal, le fruit à pain est très peu utilisé, mais possède néanmoins quelques vertus médicinales. Il permet de lutter contre les troubles hépatiques et l'hypertension.

Utilisation

Fruit à pain en vente en MartiniqueLe fruit à pain fait partie de ce qu'on appelle les « légumes pays » est un féculent au même titre que le riz, les pâtes ou autres légumes pays (dachines, ti-nains, ignames). Il est riche en amidon et se consomme comme plat de résistance en compagnie d'une viande ou du poisson. Il se consomme le plus souvent après avoir été cuit dans de l'eau salée. Après avoir enlevé l'épaisse écorce, il faut enlever le cœur et couper la partie blanche en morceaux épais. A l'image de la pomme de terre, le fruit à pain peut être fait en gratin ou migan après la cuisson dans de l'eau.

Il peut être coupé en morceaux et frits pour en faire de délicieuses frites ou croquettes. Ces plats sont salés mais il peut aussi être consommé sucré en flan ou dans la composition d'un gâteau . Quoi qu'il en soit, ile fruit à pain a pleinement intégré la gastronomie locale et vous le retrouverez souvent dans les différents restaurants de l'île.

Publicités Google