Quénette

Vitamines: 

Riche en fer, Phosphore, Fibres, Calcium, Vitamine A

Histoire

QuénettesOriginaire du Nord de l'Amérique du Sud en particulier une zone allant de Colombie à la Guyane, le quénettier arrive aux Antilles au début du 19ème siècle. La quenette de son nom scientifique Melicoccus bijugatus s'est par la suite naturalisée dans un vaste domaine intertropical américain comprenant l'Amérique centrale, la Colombie, le Vénézuela, le Suriname et les Antilles.

Variétés

QuenettesAucune information n'est connue sur le nombre de variétés. Le quénettier peut atteindre 25 mètres. Ce n'est pas un arbre strictement tropical car il peut monter jusqu'à 1000 mètres au dessus du niveau de la mer en Amérique du Sud et peut supporter plusieurs degrés de gel en Floride.

Les quénettes poussent en grappe. On peut en récolter de juillet à octobre. Le fruit fait de 2 à 3 cm.

Les quénettes sont des fruits ronds avec une fine écorce verte qui cache une pulpe de couleur orange saumon comestible et un gros noyau. L'écorce lisse quand la quenette vient d'être cueillie s'effrite au fur et à mesure du temps.

Il peut y avoir deux voire trois noyaux dans une seule quénette. La pulpe est fine et gélatineuse.

L'amande contenue dans le noyau est parfois grillée.

Vertus médicinales

Riche en fibres, la quénette permet de faire baisser le cholesthérol et prévient de la constipation. Sa vitamine A renforce le système immunitaire et prévient de la formation de calculs urinaires.

Elle contient de la vitamine C, un riche antioydant. Son calcium permet de garder les dents et les os forts et aide à prévenir du cancer. Elle est également importante dans la digestion et pour réguler les hormones.

Au Venezuela, les graines sont grillées, ecrasées puis mélangées avec du miel. La substance est alors administrée pour arrêter la diarrhée.

La décoction de ses feuilles qui sont astringentes est donnée comme un lavement contre les douleurs intestinales.

Utilisation

QuénettesLa quénette est consommée essentiellement crue. On peut aussi en faire du jus et de la confiture. Le fruit entier, mis à cuire longuement dans du sucre, permet la préparation d’un sirop servi avec du rhum.

Publicités Google