Surelle

Vitamines: 

Acides oxaliques, Mucilage, Vitamine C

Histoire

Surelle, SuretteLa surelle de son nom scientifique Phyllantus acidus Skeels serait originaire de Madagascar, puis se serait ensuite répandue dans le sud est asiatique. Elle est introduite à la Jamaïque en 1793 par les colons. Dès lors, elle se répand dans les Petites Antilles de la fin du 18ème au début du 19ème siècle. Elle se prénomme aussi : « surette », « grimbelle », « groseille de Tahiti », « groseille d'Inde » ou encore « groseille des Antilles ».

Variétés

Surelle, SuretteLe nombre de variétés n'est pas connu.  L'arbre est appelé le girimbellier. C'est arbuste ornemental de 2 à 9 m de haut qui possède une couronne buissonnante. Ses branches se terminent par des rameaux verts grêles de 15 à 30 cm de long. Ces derniers portent des feuilles alternes disposées comme une feuille composée. Sur les branches nues et le tronc pendent des grappes de petites fleurs roses. Elles donnent naissance à des masses de fruits verts globuleux et côtelés devenant jaunes à maturité.

Les surelles sont des petits fruits n'excédant pas 2,5cm qui poussent en grappe. Le fruit devient beige ou jaunâtre à maturation, auparavant il est vert. La chair comestible et amère cache un petit noyau non comestible. La fructification a lieu de février à mai.

Vertus médicinales

En effet, elle est un fébrifuge, un dépuratif, un diurétique et un antiscorbutique. Ainsi, elle est à utiliser en cas de fièvre ou de problèmes de peau. Attention, elle ne peut être consommée chez les malades atteints de lithiase.

Utilisation

Confiture de surellesLa surelle se consomme crue mais est amère. Son goût se rapprocherait un peu de l'oseille. En Martinique, elle est le souvent utilisée pour en faire une délicieuse confiture. On peut également en faire un sirop (cuite puis glacée au sucre) pour le punch.

En Asie, elles servent à préparer des sauces aromatiques, pickles, vinaigre et vin.

Publicités Google