Ilet Lavigne

Ville: 
Superficie: 
0,14 km²

L'îlet Lavigne est un îlet inhabité situé dans la baie du François. Il est également appelé « Gros Îlet ».

Il est de forme triangulaire. Il s'élève à 50 mètres au-dessus du niveau de la mer et sa superficie totale est d'environ 14 hectares.

C'est un îlet protégé tout comme les îlets Frégate, Long, Oscar et Thierry par un arrêté de protection de biotope depuis 2003. Cette mesure a été prise afin de protéger l'équilibre biologique des milieux et la conservation des espaces nécessaires à l'alimentation, la reproduction et la survie des espèces végétales et animales protégées. Ainsi, il a été instauré une zone de protection des biotopes sur l'intégralité de l'îlet depuis Avril 2003.

Depuis le 28 juillet 2007, l'îlet Lavigne est inscrit en tant que « site inscrit » par arrêté ministériel.

Il résulte d'une éruption volcanique sous-marine explosive, puis d'une phase d'actions aérienne de type strombolien caractérisée par des laves et des roches volcaniques ressemblant à des tessons de verres.

Il est circonstrit par des falaises moyennement abruptes, des anses à galets et par une range de mangrove conquérante en cours de formation. L'îlet abrite une végétation dégradée (végétation herbacée, composée d'îlots arbustifts et arborés).

Il abrite une avifaune riche, composée en particulier de la tourterelle à queue carrée (Zenaida aurita), le colibri huppé (Orthorhyncus cristatus), la paruline jaune (Dendroica petechia), l'élenie siffleuse (Elaenia martinica), le Sporophile rougegorge (Loxigilla noctis).

Sur l'îlet Lavigne ces espèces d'oiseaux trouvent les conditions favorables à leur repos, leur alimentation et leur reproduction. On note aussi la présence de caprins sauvages responsables en partie de la faible végétation à certains endroits de l'île.

Au niveau des espèces végétales, on peut noter la présence du Murier pays (Maclura tinctoria) espèce extrêmement rare de la flore martiniquaise.

Quelques habitations s'y trouvent. Ce sont essentiellement des résidences secondaires ou des hébergements de vacances.

Il est possible de le visiter dans le cadre d'excursions des îlets du François et même d'y résider de manière temporaire. Il est fréquenté essentiellement durant les différentes périodes de vacances.