Îlet à ramiers

Ville: 
Superficie: 
0,03 km²

L'îlet à ramiers ou l'îlet Ramiers est un îlet inhabité situé aux Trois-Îlets.

L'îlet est un rocher dont les escarpements sont taillés à pic de trois côtés. Il est de forme conique. Il s'élève à 43 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il fait partie du Conservatoire du Littoral depuis 2010. Il est d'origine volcanique de type stombolien d'âge récent (quelques centaines de milliers d'année). Il est formé de coulées de lave massive et de retombées de scories.

Il possède une petite anse sablonneuse se développe à son extrémité méridionale.

L'îlet d'une superficie de 3 hectares est occupé par deux abris et un fortin inscrit à l'inventaire des monuments historiques encore bien conservés.

Autrefois une propriété de la Marine Nationale, il porte les vestiges d'un fortin construit au 18ème siècle entre 1740 et 1746. Il s'afit d'un terrain militaire aujourd'hui interdit au public.

En 1708, l'îlet sert de lieu de quarantaine lors de l'épidémie de la fièvre jaune.

Une colonie d'iguanes des Caraïbes (Iguana délicatissa) y a été introduite. Il bénéficie pour cela d'un arrêté de protection de biotope pour la conservation de l'iguane des Petites Antilles. L'îlet à Ramier frappe par sa grande hétérogénité. La succession de cycles imbriqués sur l'échelle de l'évolution végétale (entre le state arbustif et le sylvatique (plantes qui croissent naturellement sous les arbres des forêts) naissant) pourrait servir d'exemple de restauration des zones désséchées érodées.

La physionomie arborée est le trait principal de la composante paysagère de cet îlet. Sur la façade Est, on a essentiellement des mapous, des poiriers, des côtelettes, des grand-cosmaya (intérêt primordial principal de cet îlet), des savonnettes bois et des bois-vinette, le tamarinier bâtard par îlots. A côté du fort, on trouve un monumental fromager et une population assez significative de Cratevia tapia.

Du côté de la faune, on retrouve essentiellement des lézards (anolis, soldats), des crabes (zagayacs,touloulous, krab tè) et insectes (pou-bois).

Chez les oiseaux, des pipiris et des grives des savanes ont été observées sur ce site et on peut noter la présence d’autres espèces protégées telles que les colibris huppés et sucriers.

Il est possible de visiter l'îlet Ramiers dans un cadre touristique. De compagnies d'excursions proposent fréquemment des visites de l'îlet et de son fortin.

Galerie photos: 
Îlet à ramiers