Histoire de la Martinique

Présentation de l'histoire de la Martinique

Des premiers indiens à l'arrivée de Christophe Colomb en passant par la colonisation européenne et l'abolition de l'esclavage, la Martinique a connu beaucoup de bouleversements dans son histoire avant de connaître une certaine stabilité depuis qu'elle est devenue un département français en 1946.

Histoire précolombienne de la Martinique

Famille ArawakLe premier peuplement de la Martinique remonterait à une période comprise entre le 5ème et le premier millénaire avant J.-C. siècle. Les premiers habitants sont des indiens nomades qui vivent de la chasse, la pêche et la cueillette. Par la suite arrivent les Arawaks, venus du Venezuela, qui s'installent au premier siècle avant J.-C. Ils appartiennent à la culture saladoïde, terme qui fait référence à leur style de poterie, par lequel on désigne ces populations. Des vestiges de leur existence ont été retrouvés dans le nord Atlantique de l'île. Ils s'installent à proximité des cours d'eau (en bord de mer ou à proximité des rivières).

Ils sont davantage sédentaires que les premiers habitants de l'île. Ce sont des agriculteurs et potiers qui apportent avec eux la culture du manioc et la céramique. Suite à une éruption de la Montagne Pelée au 3ème siècle qui dévaste l'île, ils fuient vers d'autres îles. La période saladoïde s'achève ainsi. Les descendants des survivants reviennent dans l'île près d'un siècle après.

Les nouveaux arrivants s'installent encore plus près de la mer, vivent de la pèche et pratiquent la vannerie. Cette culture associée à un autre groupe humain arrivée sur l'île vers le 8ème siècle est appelée troumassoïde et s'achève un siècle plus tard.

Famille d'Indiens CaraïbeVers le 10ème siècle, les « Caraïbes », venus également du Nord Est de l'Amérique du Sud conquièrent progressivement les terres de l'archipel caribéen mais c'est vers le 14ème siècle qu'ils s'installent en Martinique. Ces populations se nourrissent des produits de l'agriculture, la chasse et la pêche. Elles se sont installées dans les zones côtières et consomment essentiellement des produits de la mer (poissons, crustacés, tortues et lamantins).

Beaucoup plus guerriers et bagarreurs, les Caraïbes déciment les Arawaks présents sur place. Ils mangent leurs ennemis (hommes Arawaks) et capturent les femmes et enfants. Les Arawaks sont exterminés par les Caraïbes qui restent jusqu'à l'arrivée de Christophe Colomb comme les seuls habitants de l'île.

Publicités Google