Population de la Martinique: Page 2 of 2

Les origines des Martiniquais

Population lors d'une étape du tour de Martinique des Yoles RondesLa population martiniquaise est très métissée. En effet, en grande majorité, elle est descendante des anciens esclaves venus d'Afrique à partir du 16ème siècle et des colons venus d'Europe. De nombreux martiniquais sont également descendants des indiens venus à la fin de la période esclavagiste.

La Martinique compte aussi de nombreux métropolitains arrivés de France mais aussi d'Europe dans une période plus récente.

Enfin, certains martiniquais sont descendants de Chinois et Syriens arrivés au début du 20ème siècle.

L'immigration en Martinique

Drapeau haïtien brandi lors du Carnaval par un membre de la communauté haïtienne vivant en MartiniqueLa Martinique est l'un des départements français comptant le plus faible taux d'immigration. Moins de 3% des habitants de la Martinique seraient des immigrés.

Cependant de nombreuses communautés sont présentes en Martinique. Plus d'une centaine (environ 115 pays) de personnes venues de pays étrangers résident en Martinique. Elles viennent essentiellement des îles de la Caraïbes environnant la Martinique. Cependant les deux plus grosses communautés (Sainte-lucienne et Haïtienne) représenteraient près de 60% de la population immigrée totale. La plus grosse communauté européenne est la communauté belge.

L'habitat en Martinique

Habitat MartiniqueL'habitat en Martinique est constitué essentiellement de maisons individuelles construites en béton armé. Il n'y a pas de grande différence entre l'habitat urbain et l'habitat rural.

La Martinique et la religion

Messe un dimanche en MartiniqueLes martiniquais sont de fervents adeptes à la pratique religieuse. Près de 90% des martiniquais seraient des chrétiens pratiquants. Une grande majorité est catholique.
Les principaux courants protestants sont les adventistes, les évangéliques méthodistes, baptistes et pentecôtistes. Les Témoins de Jéhovah seraient également très actifs.

D'autres courants minoritaires existeraient aussi comme les hindouistes, musulmans et juifs mais leur part est difficile à évaluer dans la population.
Aux religions officielles et reconnues par l’État, il faut noter aussi la croyance à des rites magiques comme le « quimbois ».

Publicités Google