Tradition et culture en Martinique

La tradition martiniquaise est à l'image de sa population très métissée et influencée par les différentes populations issues des différentes vagues d'immigration. Ainsi, en Martinique on peut distinguer différents apports plus ou moins importants de la culture européenne arrivée dans l'île au 16ème siècle, de culture africaine amenée par les anciens esclaves venus travailler sur l'île mais aussi indienne, venue à la fin de l'esclavage pour effectuer un travail rémunéré et enfin des traces de la culture des caraïbes, première population de l'île.

Coq au vin façon martiniquaiseBien évidemment, la Martinique en tant que département français partage avec la métropole aussi bien l'utilisation de la langue française, des codes vestimentaires européens mais aussi sa cuisine réputée alliée aux épices et saveurs locales. Ainsi par exemple, vous pourrez déguster dans les restaurants de l'île du bœuf bourguignon avec des « lédjim péi » (légumes locaux : igname, fruit à pain, chou de chine ou dachine, ti-nain, bananes jaunes). Le coq au vin est souvent comme en France le plat du jour de l’an et se déguste en famille.

Marché de fruits et légumesLa cuisine martiniquaise est incontestablement l’une des principales richesses de la culture martiniquaise. La viande cuite avec des épices locales, les légumes du pays cuisinés plusieurs fois par semaine, les mélanges issus de différentes cultures raviront à coup sûr votre palais. Il serait évidemment fort dommageable de visiter l’île sans fréquenter ses nombreux restaurants et goûter à ses fruits exotiques et ses légumes locaux.

Mais la culture européenne bien que plus importante a toujours eu cet apport venu d’Afrique avec par exemple la vie en communauté où les gens vivent dans l’entraide avec la pratique du « coud’main » (service rendu généreusement et gratuitement). Il n’est pas rare de voir un voisin offrir à son vis-à-vis des fruits cueillis sur son terrain.

Côté rituel, lors des cérémonies de funérailles, la famille et les proches du défunt sont habillés en blanc (le blanc est porté lors du deuil en Afrique et signifie la résurrection des corps) et le noir venant d’Europe.

Tissus MadrasLa contribution la plus visible venue d’Inde reste le « madras » et l’utilisation fréquente d’épices tel le colombo (mélange d’épices utilisé pour la préparation de la viande). La culture martiniquaise est très colorée, que ce soit dans l’habillement où les couleurs sont prisées ou les marchés très colorés par les différents fruits et légumes frais vendus sur les étalages. Ainsi le Grand Marché de Fort-de-France et son ambiance animée par les interpellations des marchandes et des clients sont un lieu stratégique pour admirer au plus près la vie animée martiniquaise.

La femme martiniquaise est très distinguée. Elle aime les bijoux et être élégante est pour elle une évidence. Elle porte très souvent des bijoux en or, héritage de la culture indienne et africaine. Elle est le cœur de la famille en se chargeant de l’éducation des enfants dans des familles souvent monoparentales. Très appréciés en Martinique par les anciens, les combats de coq font l’objet de paris passionnés. De grosses sommes sont misées dans les arènes surchauffées et enfiévrées prévues pour l'occasion.

Tour de Martinique des Yoles RondesAutre loisir très prisé et de loin l’évènement de l’année en Martinique, c’est le Tour des Yoles. Passionné par la mer, le martiniquais apprécie fortement la pêche et au fil de l’année, ces courses que se livraient les pêcheurs à bords de leur embarcation, des yoles en bois, vont se structurer au point de devenir incontournables. Organisées fin juillet-début août, préparez-vous tôt si vous souhaitez vous y rendre, les plages des étapes sont prises d’assaut dès l’aube pour avoir les meilleures places. Bien évidemment n’oubliez pas votre maillot de bains et votre serviette, les courses n’empêchent pas de profiter pleinement de la plage.

Carnaval Mardi GrasSi vous optez pour un séjour plus tôt dans l’année, ciblez bien les jours gras où vous pourrez participer au Carnaval de Fort-de-France ou dans les autres communes de l’île. Derrière un char portant un mannequin géant fabriqué pour l’occasion « Vaval » vous verrez au plus près les ambiances endiablées du Carnaval antillais où couleurs et musiques rythmées seront bien évidemment au rendez-vous.

Fêtes et tradition

La Martinique étant chrétienne, elle célèbre les fêtes religieuses selon des traditions propres. Ainsi Pâques, la Toussaint et Noël c'est une gastronomie, une animation, des rites mais avant tous des grands moments de solidarité et de communion populaire.
- Carnaval
- Pâques
- Toussaint
- Noël

Publicités Google