Balbuzard pêcheur

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
58cm
Poids: 
1,2kg à 2,05kg
Présence: 
Espèce fréquente
Longévité: 
32 ans

Présentation

Balbuzard pêcheurLe balbuzard pêcheur de son nom scientifique Pandion haliaetus est une espèce de rapace diurne de taille moyenne. C'est un piscivore spécialisé et cosmopolite. Il est de taille moyenne (58cm), possède de longues ailes et appartient à la famille des aigles.

C'est un oiseau plutôt différent des autres rapaces. Il affiche un contraste fort entre le dos brun foncé et la poitrine blanche nette. Il possède des taches sombres aux poignets et a une tête pâle avec un bandeau noir sur l'oeil. Sur la poitrine il a une bande foncée et sa queue est striée de blanc et noir.

Ses pattes sont dénudées et ses doigts sont très puissants aux longues griffes.

En raison de son alimentation composée essentiellement de poissons, il ne séjourne qu'à côté des lacs, rivières, grands étangs et parfois les côtes maritimes.

Le balbuzard pêcheur effectue une parade nuptiale spectaculaire lui servant à attirer une femelle ou a consolider les liens d'un couple déjà établi.

Cris et chants

Son cri plaintif est « yip yip yip ». Son cri est constitué par une série de sifflements aigus émis en descrescendo.

Présence en Martinique

Le balbuzard pêcheur est présent en Martinique en particulier aux abords des côtes maritimes. Vous pourrez l'apercevoir notamment au Vauclin près du port de pêche, dans les zones de mangroves ou aux abords des rivières notamment la grande-rivière à Grand'Rivière.

Il est présent sur presque l'ensemble du globe de l'Asie à l'Amérique. En hiver, il quitte cependant les régions nordiques et migre vers des climats plus cléments. Les oiseaux européens vont hiverner en Afrique subsaharienne, les nord-américains en Amérique centrale, la Caraïbe et l'Amérique du Sud. Il n'est absent que dans l'Antarctique.

Régime alimentaire

Le balbuzard pêcheur est un piscivore presque strict puisque le poisson présente 99% de son régime alimentaire. Il se nourrit de poissons capturés à la surface de l'eau. Ces derniers pèsent généralement entre 150 et 350 grammes mais peuvent atteindre exceptionnellement 1 kg et mesurer de 20 à 35 cm.

Sa technique de pêche est impressionnante. Il repère sa cible en la survolant à une hauteur de 10 à 20m ou en pratiquant le vol stationnaire, il plonge alors, la tête la première, les ailes repliées et serrent en avant. Il immerge uniquement les pattes et ressort avec sa proie qu'il transporte jusu'à son nid ou sur un perchoir où il la dévore.

Grâce à des petites aspérités entre les doigts et des serres incurvés, il peut maintenir même les poissons les plus glissants. Sue le chemin du perchoir, il est souvent harcelé par des corneilles ou d'autres rapaces qui veulent lui dérober son butin.

Proctection / Menaces

En Martinique, cette espèce ne fait pas l'objet d'une protection particulière. Elle était considérée comme rare dans l'Union Européenne mais après plusieurs années de déclin il semble que la population dans certaines zones ait recommencé à augmenter.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google