Bécasseau à croupion blanc

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
18 cm
Poids: 
30 à 60gr
Présence: 
Espèce rare / Accidentelle
Longévité: 
Inconnue

Présentation

Bécasseau à croupion blancLe Bécasseau à croupion blanc de son nom scientifique Calidris fuscicollis auparavant appelee Bécasseau de Bonaparte, est une espèce de petits oiseaux limicoles de la famille des Scolopacidae.

Le Bécasseau à croupion blanc est appelé « Maringouin » en Martinique.

Bien que ressemblant à d'autres espèces de bécasseaux, le Bécasseau à croupion blanc est facilement reconnaissable à ses grandes ailes. Elles sont si longues qu'elles dépassent largement l'extrémité de la queue et donnent à l'oiseau un aspect longiligne très caractéristique.

Cette caractéristique est également présente chez le Bécasseau de Baird.

Le dessus du Bécasseau à croupion blanc est brun sous forme d'écailles, les plumes sont bordées d'un liseré formant un motif en écaille, du roux sur l'épaule et sur les plumes du manteau.

Le croupion est blanc mais n'est visible qu'en vol.

La tête est brune teintée de roux sur la calotte et sur les joues. L'oeil est sombre et surmonté d'un sourcil blanc.

Le bec est court, fin et noir avec une zone plus claire à la base de la mandibule inférieure.

En plumage hivernal, le plumage est gris et plus uni. Le dessus et la poitrine sont plus grisonnants et moins chamoisés. Des stries et des rayures plus discrètes continuent de marquer la poitrine et les flancs.

Souvent, un long étroit et assez et sourcil blanchâtre traverse le front ce qui le rend difficilement reconnaissable des autres petits limicoles.

Le Bécasseau à croupion blanc est souvent en groupe avec d'autres petits limicoles comme lui. 

Cris et chants

Le Bécasseau à croupion blanc émet habituellement un cri « thiiiiit, thiiit » aigu, haut perché et grinçant, très différent de celui des autres petits bécasseaux. Ce dernier ressemble presque à la stridulation de certains insectes.

Présence en Martinique

Bécasseau à croupion blancLe Bécasseau à croupion blanc est une espèce dont la présence est rare voire accidentelle en Martinique. Il se reproduit dans le nord de l'Alaska et du Canada et vers l'est jusqu'au sud de l'île de Baffin. Il hiverne dans le sud-est de l'Amérique du Sud depuis le le centre du Brésil jusqu'a la Terre de Feu et les Îles Malouines.

C'est dans son voyage Amérique du Nord-Amérique du Sud qu'elle peut marquer un arrêt avec notre île. Ainsi, il est de passage aux Antilles et en Martinique beaucoup plus rarement chez nous entre Août et Octobre et plus rarement en Mars et Avril lors de sa remontée vers le Nord.

Son habitat favori est constitué de régions à proximité de cours d'eau telles que les bordures de marécages, mangroves, vasières, lagunes et plages.

Régime alimentaire

Bécasseau à croupion blancLe Bécasseau à croupion blanc se nourrit de petits animaux aquatiques (insectes, mollusques, vers) et parfois de végétaux qu'il recherche en piquant du bec dans la vase, le sable ou en surface de l'eau.

Protection / Menaces

Bécasseau à croupion blancLe Bécasseau à croupion blanc est victime de prédation au nid par les labbes et le renard arctique, le Faucon pèlerin, le Goéland bourgmestre, le Grand corbeau et la Grue du Canada sur les aires de nidification quand il est au Canada.

L'espèce est également menacée par la dégradation et la perte de son habitat.

La population semble décliner mais elle n'est pas considérée comme menacée au niveau mondial.

En Martinique, la chasse du Bécasseau à croupion blanc est interdite, de même que de le prélever de son espace naturel conformément à l'arrêté du 17 février 1989 statuant sur les espèces dont la chasse est autorisée en Martinique.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google