Bécasseau maubèche

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
25 cm
Poids: 
125 à 215gr
Présence: 
Espèce rare / Accidentelle
Longévité: 
16 ans

Présentation

Bécasseau maubècheLe Bécasseau maubèche de son nom scientifique Calidris canutus est une espèce de gros oiseaux limicoles de la famille des Scolopacidae.

En Martinique, elle est appelée tout simplement « Maubèche ».

En plumage nuptial, le Bécasseau maubèche est tacheté de brun et de gris avec quelques marques fauves, une barre blanche aux ailes et des primaires noirâtres.

La tête est rougeâte avec la calotte, le front et la nuque tacheté de brunâtre.

Le dessous est rougeâtre, excepté les couvertures sous la queue qui snt blanches. Le bout de la queue est noir, gris, brun.

Le bec est long, épais et noir.

Les pattes sont ternes et verdâtres.

En plumage d'hiver, le bécasseau maubèche a le dessus gris pâle avec des barres blanches aux ailes et des primaires noirâtres.

La tête est grise avec un large croissant sur l'oeil et la gorge blanchâtre. La poitrine est grise, les flancs, l'abdomen et l'envers de la queue sont blancs.

La queue est gris pâle, le bec et les pattes semblables à l'aspect nuptial.

Chez l'immature, le dessus est gris clair avec un motif en écaille sur les plumes. Le dessous est blanc sale rosé sur la poitrine.

Le Bécasseau maubèche est très grégaire et peut être souvent observé en grandes troupes de 300 à 10 000 individus, en particulier aux dortoirs.

Cris et chants

Bécasseau maubècheLe cri le plus commun du Bécasseau maubèche est un sifflement bas à deux notes.

Le Bécasseau maubèche n’est pas très loquace. Le cri de contact est un « knutt » bas, doux et nasillard, et l’on peut aussi entendre des variantes de ce cri, souvent émis dans les groupes en vol et par les oiseaux en train de se nourrir. Lorsqu’il est dérangé et qu’il s’envole, il émet un « kikkik » soudain.

Pendant les parades, le mâle émet un chant mélodieux, mélancolique et flûté « poor-me ».

Présence en Martinique

Bécasseau maubècheLe Bécasseau maubèche est un oiseau dont la présence est rare en Martinique. Il est peu visible aux Antilles en général.

On peut l'apercevoir cependant entre Septembre et Octobre, plus rarement entre Mars et Avril. Il peut également survoler la Caraïbe de mi-juillet à mi-mai.

Le Bécasseau maubèche est un grand migrateur résidant majoritaire en Amérique, de la toundra du Canada jusqu'au sud de l'Amérique du Sud.

Il hiverne sur les estuaires et les plages.

Régime alimentaire

Le Bécasseau maubèche se nourrit de mollusques, insectes, araignées, crustacés, escargots et vers. Il consomme des graines et de la végétation à l’occasion.

Pendant l’hiver et au cours des migrations, il se nourrit plutôt d’invertébrés trouvés dans la boue des zones laissées par les marées. Il consomme alors des petits mollusques, des vers marins et des crustacés. Il consomme plutôt des insectes tels que les mouches sur les aires de nidification.

Cependant, au début de la saison de reproduction lorsque les insectes sont encore rares, il consomme des matières végétales, des bourgeons, des jeunes plantes, des feuilles et des graines.

Le Bécasseau maubèche se nourrit en sondant la vase avec son bec. Comme beaucoup de Scolopacidés, il trouve ses proies au contact du bec dont l’extrémité est sensible. Il picore aussi dans le sable sec et sur la toundra après avoir localisé les proies grâce à sa bonne vue.

Protection / Menaces

Bécasseau maubècheLe Bécasseau maubèche n'est une pas une espèce considérée comme menacée actuellement.

Cependant, elle est affectée par la perte de son habitat, avec notamment la perte des haltes migratoires sur les zones intertidales dans la région de la Mer Jaune, à cause de l’expansion urbaine, industrielle et agricole.

Cette espèce est également menacée par la surpêche des crustacés et la pollution, l’aquaculture, les barrages sur les fleuves et les herbes invasives qui occupent les vasières et réduisent la quantité de proies dont elle se nourrit.

En Martinique, le Bécasseau maubèche est une espèce protégée. Conformément à l'arrêté du 17 février 1989, il est interdit de la chasser ou la prélever de son environnement naturel.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google