Colibri huppé

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
8 à 9,5cm
Poids: 
3,5 à 4 gr
Présence: 
Espèce fréquente
Longévité: 
Inconnue

Présentation

Colibri huppéLe Colibri huppé de son nom scientifique Orthorhyncus cristatus est un oiseau qui appartient à la famille des Trochilidés. C'est le plus petit des colibris à l'intérieur de son habitation géographique.

Le mâle adulte a les parties supérieures vert-bronze irisé. Les rémiges et la queue sont foncées, plutôt noir-bleu ou brun. Les rectrices centrales sont vert-bronze foncé.

Les parties inférieures sont noires. Les côtés de la poitrine présentent des plumes vert-bronze irisé. Le dessous des ailes et les sous-caudales sont noir charbonneux.

La tête est vert irisé sur la calotte et la nuque, avec une crête frontale verte aux extrémités vert métallisé ou bleu-vert vif. Le menton, la gorge et les joues sont noires.

Colibri huppé femelleConcernant la femelle, elle est semblable au mâle sauf pour les parties inférieures qui sont de couleur gris pâle. Elle n'a pas de crête. Sa queue noire présente de larges extrémités gris pâle sur les quatres rectrices externes.

Le juvénile ressemble à la femelle avec la tête légèrement teintée de cannelle.

Le Colibri huppé passe la plupart de son temps posé, pendant lequel il chante, lisse ses plumes et prend le soleil.

Le Colibri huppé est polygame et ne participe pas à la construction du nid, tâche qu'il laisse à la femelle. D'ailleurs lors de la reproduction, il ne reste avec la femelle que le temps nécessaire de la reproduction avant de partir vers d'autres conquêtes.

C'est un oiseau agressif quand il s'agit de défendre son territoire. Il peut même aller jusqu'à poursuivre un oiseau plus grand que lui.

Cris et chants

Le Colibri huppé émet des pépiements haut-perchés et des sifflements peu mélodieux. Les cris utilisés en défense du territoire ou de la zone de nourrissage sont des séries de bavardages rapides qui ressemble à des signaux sonores vocaux.

Présence en Martinique

Le Colibri huppé est très répandu en Martinique. C'est d'ailleurs un oiseau endémique des Petites Antilles.

Il est présent dans toute la Caraïbe, des Grandes Antilles aux îles des Petites Antilles. On le retrouve aussi en Amérique du Sud et Centrale et parfois même aux États-Unis dans les états du Sud.

Il existe 4 sous-espèces et c'est l'Orthorhyncus cristatus exilis à la crête verte avec extrémités juste teintées de bleu que l'on retrouve chez nous en Martinique.

Le Colibri huppé est abondant dans les plaines en dessous de 500 mètres dans les zones ouvertes, les parcs et aux lisières des forêts. Il est aussi largement répandu depuis le niveau de la mer jusqu'aux forêts d'altitude.

Il est facile à observer et à rencontrer. Il est présent dans pratiquement tous les biotopes, les mangroves, les forêts sèches ou humides. Il a cependant une préférence pour les régions boisées avec des clairières.

Régime alimentaire

Colibri huppé bectant un nectarLe Colibri huppé se nourrit principalement de nectar provenant de plusieurs plantes fleuries telles que des arbustes, des plantes grimpantes, des haies et des arbres.

Il consomme aussi des petits arthropodes (insectes, araignées) sur la végétation ou capturés en vol.

Compte tenu de la taille de son bec, il ne butine pas les mêmes fleurs que les autres colibris.

Protection / Menaces

Le Colibri huppé vit dans un habitat restreint (les îles de la Caraïbe)  où il est un résident commun. Les espèces sont stables et parfois même en augmentation.

Comme tous les colibris de l'île, le Colibri huppé est interdit à la chasse, il est également interdit de le prélever de son environnement naturel selon l'arrêté du 17 Février 1989 statuant les espèces dont la chasse est autorisée en Martinique.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google