Grande Aigrette

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
104 cm
Poids: 
1000 à 1500 gr
Présence: 
Espèce fréquente
Longévité: 
23 cm

Présentation

Grande AigretteLa Grande Aigrette de son nom scientifique Ardea Alba est une espèce d'oiseaux échassiers de la famille des Ardeaidae.  Elle est aussi appelée Crabier blanc

La Grande Aigrette est le plus grand de tous les hérons et aigrettes présents en Europe. Elle a failli disparaître, décimée par les chasseurs ou piégeurs qui en revendent les longues plumes nuptiales pour décorer les chapeaux des dames de la fin du 19ème siècle au début du 20ème siècle.

La Grande Aigrette culmine parfois à 1,07m.

Son plumage est entièrement blanc et elle ne possède pas de huppe. En période de reproduction, de très longues plumes ornementales appelées « aigrettes » ou « crosses » descendent des épaules en barbes séparées et tombent sur la queue et le bas du dos.

Les pattes également appelées tarses sont gris verts ou noir sauf la partie du tibia qui est jaune au printemps.

Le long bec est noir, jaune à la base.

La Grande Aigrette ressemble au grand héron en phase blanche, mais celui-ci a les pattes jaunes et il est plus grand la Grande Aigrette.

Les aigrettes volent aussi en cercles au-dessus du territoire, claquent du bec et lancent leurs cris typiques.

La saison de reproduction commence à la mi-avril.

La défense du territoire inclue une posture dressée et des vols d’intimidation vers l’intrus.

Cris et chants

Grande AigretteLa Grande Aigrette émet un « corr » bas et sonore. Quand elle est dérangée elle pousse des cris rauques pour défendre son territoire.

Elle niche dans les rozelières ou dans les arbres au bord des lacs et des grands étangs. Elle fréquente également les prairies humides et les rizières.

Présence en Martinique

La Grande Aigrette est présente sur l'ensemble du globe, tous climats confondus. Elle préfère l'hémisphère sud cependant. C'est un échassier vivant près des eaux douces et eaux salées. La Grande Aigrette d'Amérique du Nord migre vers les îles de la Caraïbe lors de l'hiver.

C'est ainsi qu'on la retrouve en Martinique mais pour l'observer il faut se rendre aux abords des zones d'eau douce telles que les rivières, mangroves, Barrage de la Manzo ou encore l'Étang de Sainte-Anne. On peut aussi l'apercevoir sur nos îlets.

Elle niche dans les roselières ou dans les arbres au bord des lacs et des grands étangs. Elle fréquente également les prairies humides et les rizières.

Régime alimentaire

Grande AigretteComme tous les hérons, la Grande Aigrette a une alimentation des plus variées. Son régime alimentaire va des insectes et des vertébrés aquatiques et terrestres aux poissons ou petits crustacés et aux mammifères (souris, musaraignes, campagnols, jeunes rats musqués, etc...) mais également les petits reptiles (serpents, orvets) et de petits oiseaux.

Elle pratique la pêche aux aguets mais aussi une fouille de la vase au moyen de ses pieds ou la marche lente dans l'eau. La proie est transpercée et avalée après avoir été éventuellement retournée quand il s'agit de poissons.

Protection / Menaces

La Grande Aigrette autrefois chassée pour ses plumes est désormais protégée par la loi après être passée proche de l'extinction au début du 20ème siècle. Ils étaient soumis à une chasse féroce entraînant de véritables massacres de ces oiseaux.

Aujourd'hui, la dégradation des zones humides, la perte de l'habitat et le développement des régions côtières sont des menaces importantes pour cette espèce.

Les prédateur des nids sont les ratons-laveurs, les hiboux, les faucons. Les adultes peuvent être tués par les coyotes et les faucons pendant qu'ils se nourrissent.

En Martinique, la Grande Aigrette est interdite à la chasse en Martinique conformément à l'arrêté du 17 Février 1989. Il est également interdit de la prélever de son environnement naturel.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google