Héron garde-bœufs

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
56 cm
Poids: 
300 à 400 gr
Présence: 
Espèce fréquente
Longévité: 
15 ans

Présentation

Héron garde-bœufsLe Héron garde-bœufs de son nom scientifique Bubulcus ibis est une espèce d'oiseaux échassiers, de la famille des ardéidés, qui compte les hérons, les aigrettes, les butors et apparentés.

Il doit son nom au fait qu'il accompagne les boeufs dans les champs et se donne pour mission de les débarrasser des insectes parasites qui les tourmentent.

Le Héron garde-boeuf est natif de certaines régions d'Asie, d'Afrique et du Sud de l'Eruope mais il est présent partout sur la planète saud aux pôles.

En plumage nuptial, l'adulte est blanc avec des plumes orange chamoisé sur la calotte, la poitrine et le dos (où elles sont plus longues). Le bec, les lores et les pattes deviennent rouge vif pendant la courte période qui précède la formation du couple. Les yeux sont jaunes.

En plumage internuptial, l'adulte est tout blanc, avec parfois une teinte roux-chamoisé clair diffuse. Les parties nues sont les plus ternes avec le bec jaune et les pattes sombres.

En plumage d'hiver, son plumage est entièrement blanc. Son bec est orange, ses pattes verdâtres et sombres. Entre les deux phases, le mâle subit une mue totale à la fin de l'automne.

Les deux sexes sont semblables.

Le juvénile ressemble aux adultes en hiver mais il a le bec et les pattes noirs qui deviennent progressivement clairs.

Cris et chants

Héron garde-bœufsLe Héron garde-boeuf émet plusieurs croassements pendant la nidification. Il est généralement silencieux en dehors de la période nuptiale et loin des colonies. Mais on peut entendre un « ruk » calme, discordant et rauque, ou un « rik-rak » dissyllabique en vol ou sur les aires de reproduction.

Les cris comprennent des notes courtes et stridentes entrecoupées de croassements rapides.

Présence en Martinique

On retrouve le Héron garde-boeufs dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes. A l'instar des autres régions dans le monde où il est présent, le Héron garde-boeufs se retrouve en Martinique à proximité du bétail.

Il fréquente les zones humides telles que les marais d'eau douce tels que le Barrage la Manzo où vous pourrez l'observer, les prairies et rizières mais aussi les prairies, les pâturages et les zones herbeuses découvertes surtout avec du bétail.

Il évite les zones marines et les forêts épaisses. Il peut rester loin de l'eau pendant de longues périodes. Il suit souvent les charrues dans les cultures et peut se retrouver dans les zones urbaines dans certaines parties de la distribution.

Régime alimentaire

Héron garde-bœufsLe Héron garde-boeuf est un oiseau essentiellement insectivore. C'est ainsi qu'on le retrouve souvent en compagnie du bétail sur lequel il se perche pour le débarrasser de ses parasites. Cependant les insectes ne constituent pas son menu exclusivement. En effet, il comporte également des petits vertébrés qu'il capture en marchant lentement près des troupeaux, des grands mammifères ou des machines agricoles.

Protection / Menaces

Le Héron garde-boeuf n'est pas une espèce menacée dans le monde. Bien au contraire, elle est commune et largement répandu dans son habitat.

En Martinique c'est une espèce dont la chasse est interdite conformément à l'arrêté du 17 février 1989 statuant sur les espèces dont la chasse est autorisée en Martinique.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google