Moqueur des savanes

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
26 cm
Poids: 
54 gr
Présence: 
Espèce fréquente
Longévité: 
Inconnue

Présentation

Moqueur des savanesLe Moqueur des savanes de son nom scientifique Mimus gilvus est une espèce de passereau appartenant à la famille des Mimidae. Il est aussi appelé grive moqueuse ou grive des savanes.

Le Moqueur des savanes a sa calotte, son dos, ses épaules et le croupion gris moyen. Les couvertures alaires, les primaires, les secondaires et les tertiaires forment un ensemble gris noirâtre.

Les rectrices sont également gris noirâtre mais celles qui sont le plus à l'extérieur ont une large bordure blanche.

Le dessus de la face est traversé par un large sourcil gris-blanc qui part du front et se poursuit jusqu'en arrière de l'œil. Les lores et les oreillons sont gris sombre. Le menton et la gorge sont blanchâtres.

La poitrine est grise, le ventre et la zone anale blanchâtres. Le dessous des ailes est gris-blanc avec des bordures blanches. L'iris est jaune pâle ou vert-olive. Le bec et les pattes sont noirâtres.

Concernat le juvénile, il a d'évidentes taches sombres sur la poitrine. Leur iris est brun sombre.

C'est un oiseau familier et intrépide qu'on peut souvent apercevoir en train de courir aux abords des zones herbeuses et des prairies. Il s'approprie habituellement les mangeoires dont il se réserve l'exclusivité et il peut se montrer très agressif à l'encontre d'autres espèces qui essaient de s'en approcher.

Chants et cris

Moqueur des savanesLe chant du Moqueur des savanes est puissant et varié. Il est composé d'une longue série de syllabes roulées, bourdonnantes et claire. Il ne peut pas être différencié du Moqueur polyglotte. Il semble toutefois que le moqueur des savanes chante surtout tôt le matin mais aussi aux moments les plus chauds de la journée et même parfois la nuit. Un se ces cris est un « check » rude.

Présence en Martinique

Le Moqueur des savanes est une espèce fréquente en Martinique mais reste une espèce qu'on peut voir fréquemment notamment à l'îlet Long au François, à la Pointe du bout ou à l'îlet Ramiers aux Trois-Ilets, ou à divers endroits de l'île. Il niche en Martinique et est très facile de l'observer.

Il est endémique d'Amérique Centrale et du Sud et de la Caraïbe. Son aire de distribution commence dans le sud du Mexique (Chiapas) et se poursuit avec quelques coupures jusqu'à Rio de Janeiro en longeant les côtes de l'Atlantique sur plusieurs centaines de kilomètres.

Dans les Petites Antilles et donc en Martinique c'est la sous-espèce M.G Antillarum que l'on retrouve alors qu'en Guyane Française c'est M.G Gilvus.

Régime alimentaire

Moqueur des savanesL'alimentation du Moqueur des savanes se compose de graines, de baies et petits insectes.

Il cherche souvent sa nourriture au sol, dans les savanes. Il alterne les phases d'observation immobile, dressé sur ses pattes, tête haute, légèrement penché sur le côté et de course rapide sur plusieurs mètres. Il s'arrête, élève les ailes et la queue pointée vers le haut et pique du pec l'insecte ou la graine repérée puis refait les mêmes gestes plusieurs fois.

Protection / Menaces

Contrairement à d'autres espèces de Mimidés, le Moqueur des savanes a bénéficié des modifications apportées à son habitat par les humains. L'éclaircissage des forêts et l'approvisionnement en eau des faubourgs et des banlieues lui ont été profitables. Dans les habitats qui lui conviennent, c'est une espèce très commune.

Cet oiseau ne fait pas l'objet d'une protection particulière en Martinique.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google