Oriole de Martinique

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
18-21cm
Poids: 
29gr
Présence: 
Espèce endémique
Longévité: 
Inconnue

Présentation

Oriole de MartiniqueL'Oriole de Martinique de son nom scientifique Icterus bonana, également appelé Carouge de Martinique est une espèce d'oiseaux de la famille des ictéridés, endémique de la Martinique.

Cet oiseau est décrit scientifiquement pour la première fois en 1766 par Carl von Linné, un naturaliste suédois.

L'Oriole de Martinique possède la tête, le cou et le haut de la poitrine châtain foncé. Le dos, les ailes et la queue sont noirs.

L'oeil est brun sombre.

le bec est gris sombre à noir avec un triangle bleuâtre à la base de la mandibule inférieure. Il est assez long, conique, pointu et recourbé.

La partie supérieure du dos, les ailes et la queue sont d'un noir brillant.

Le bas du dos, le croupion et le ventre sont roux orangé tirant sur le jaune brique selon les individus.

Les pattes sont gris bleu.

C'est un petit oiseau qui mesure de 17 à 20cm.

Solitaire ou en couple, le carouge est plutôt discret et timide. Il est en mouvement perpétuel en passant furtivement d'arbre en arbre et de branches en branches sous le couvert des feuilles adoptant souvent des positons acrobatiques pour explorer les rameaux à la recherche des insectes et des graines dont il se nourrit.

Les plus anciens en Martinique affirment que le Carouge annonce la présence d'un serpent trigonocéphale par ses cris.

Cris et chants

L'Oriole de Martinique est un oiseau très bruyant. Son chant est fait de douces notes et son cri quand il est contrarié d'un « cheeu » dur et grondant.

Présence en Martinique

C'est un oiseau endémique de la Martinique. On ne le retrouve qu'en Martinique et nul part ailleurs sur la planète. C'est un oiseau qui peuple divers biotopes de la mangrove littorale aux collines semi-arides et aux forêts humides d'altitude en-dessous de 700m.

On peut l'apercevoir dans toutes les zones boisées du nord au sud de l'île à basse et moyenne altitude. On peut aussi le rencontrer aussi bien dans la forêt humide entourant les pitons du Carbet que celle ouvrant les collines sèches du sud en bordure de mangrove.

Il fait aussi quelques excursions dans les jardins arborées en bordure de forêt.

Régime alimentaire

L'Oriole de Martinique se nourrit essentiellement d'insectes et de graines.

Protection / Menaces

L'Oriole de Martinique une espèce classée comme étant menacée et vulnérable par l'UICN, organisme répétoriant les espèces d'oiseaux dans le monde.

La population tend à décroître pour deux raisons :
- Sa zone de distribution n'étant constituée que de la Martinique, le nombre d'individus (6 000 à 15 000 individus maximum) reste peu important sur l'ensemble de globe.
- Les pertes des couvées dues à des oiseaux parasites tels le merle de Sainte-Lucie (Molothrus Bonariensis) qui a colonisé la Martinique petit à petit ou le Quiscale Merle (Quiscalus lugubris) qui attaque les nids.

Le suivi et l'évaluation de l'impact précis de cette menace peuvent aboutir à une évaluation révisée de l'état de conservation de l'espèce.

C'est une espèce protégée en Martinique. La chasse et la capture sont interdites conformément à l'arrêté du 17 février 1989 statuant sur les espèces dont la chasse est autorisée en Martinique.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google