Râle gris

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
41 cm
Poids: 
260 à 400gr
Présence: 
Espèce rare / Accidentelle
Longévité: 
Inconnue

Présentation

Râle grisLe Râle gris de son nom scientifique Rallus longirostris est une espèce d'oiseau de la famille des Rallidae.

C'est un oiseau de taille moyenne ressemblant à une poule. Il est gris ou peut être également de couleur rougeâtre. La couleur du plumage varie selon les nombreuses sous-espèces. Le corps est contact et la queue est petite.

Les jambes sont fortes. Les doigts des pattes sont longs et tels que les pattes, ils sont de couleur orangée.

Au niveau de la tête, le front et la calotte sont bruns alors que le reste de la tête est brun plus clair.

Le bec est long, légèrement courbé vers le bas. Il est brun sur le dessus et de couleur orangée sur le reste.

Les yeux sont orangés avec une partie noire au centre.

Les ailes sont de forme arrondie avec des sourdes sur les flancs.

Les mâles sont plus gros que les femelles, mais les sexes sont semblables dans le plumage.

L'immature est un petit oiseau noir avec des alternances bigarrées.

Le juvénile est semblable à l'adulte, mais le marqueur qui le différencie c'est quantité variable de noir sur les côtés.

Cris et chants

Râle grisLe Râle gris produit une courte série de bavardages et de notes grognantes.

Présence en Martinique

Le Râle gris est une espèce rare voire accidentelle en Martinique. On la retrouve surtout en Amérique sur la bande côtière de l'est américain, dans l'Amérique Centrale et dans la Caraïbe en particulier les Grandes Antilles.

Le Râle gris vivent dans les marais salants avec une végétation étendue, qu'ils utilisent comme refuge surtout à marée haute. Ces oiseaux préfèrent de faibles portions de terres humides côtières dominées par le spartine, les salicornes, les mangroves et d'autres végétaux.

Régime alimentaire

Râle grisLe Râle gris est une espèce d'oiseau opportuniste et omnivore. Il mange tout ce qui est disponible, des crabes, en passant par les crustacés, les poissons, les oeufs et la matière végétale. Les crabes violonistes sont un élément préféré s'ils peuvent être trouvés. Ils mangent la végétation et les graines plus souvent en hiver qu'en été. Il se cache dans la végétation et la prélève le long des bords entre les marais et les vasières.

Ils trouvent les proies par la vue et peut-être par l'odorat en saisissant les aliments de la surface ou en faisant des sondes peu profondes dans le sol. De nombreuses proies sont avalées entières et des pastilles de matières indigestes (comme les coques de palourdes) sont ensuite régurgitées.

Les Râle gris lavent parfois les débris des palourdes avant de manger.

Protection / Menaces

Le Râle gris n'est pas une espèce menacée actuellement. Elle ne suscite aucune préoccupation de la part de l'organisme international qui recense les espèces d'oiseaux sur Terre (UICN). Les râle gris sont menacées par le développement et la dégradation de l'habitation et les marées hautes associées aux tempêtes. Les dépôts de sables des tempêtes peuvent détruire les graminées de marais ce qui peut affecter les populations de Râles gris.

L'altération des terrains qui altère la végétation, les niveaux d'eau ou la salinité peut entraîner une diminution de la population locale. Les matières toxiques s'installent dans des zones humides et côtières ce qui pourrait compromettre les Râles gris. L'espèce a servi d'indicateur pour la santé des estuaires. Ils sont énumérés comme des oiseaux de jeu dans touts les états orientaux côtiers du Rhode Island au Texas, à l'exception de New York.

On ignore si la pression exercée par la chasse entraîne une baisse des populations dans le monde.

En Martinique, le Râle gris est une espèce protégée. La chasse et le prélèvement dans son élément naturel sont interdits conformément à l'arrêté du 17 Février 1989 qui statue sur les espèces dont la chasse est autorisée en Martinique.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google