Viréo à oeil rouge

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
16 cm
Poids: 
12 à 26 gr
Présence: 
Espèce rare / Accidentelle
Longévité: 
10 ans

Présentation

Viréo à oeil rougeLe viréo à oeil rouge est une espèce de passereau appartenant à la famille des Vireonidae. C'est un petit oiseau vert olive dessus, jaune pale et blanc dessous. Le sourcil est souligné par deux bandes foncées, une en bas de l'oeil, l'autre délimitant les côtés de la calotte et la séparant du sourcil.

L'adulte a l'iris rouge vif mais son oeil reste très difficile à voir dans la nature car l'oiseau aime voler dans les feuillages.

L'immature a l'iris ambré et cette couleur persiste jusqu'au printemps suivant.

Le vireo à œil rouge peut avoir une traînée distincte de couleur jaune pâle sur les flancs et sur le ventre lors de l'hiver.

Il a un bec puissant, une queue relativement courte et des pattes solides.

Le vireo à œil rouge niche généralement dans les forêts mixtes, les parcs et les grands jardins. Il apprécie particulièrement les forêts de feuillus où il vole et sautille parmi les feuilles.

C'est une espèce monogame. La femelle construit le nid généralement en 5 jours sans aucune aide du mâle. Le nid est situé à 1,5m à 20m au dessus-du sol. La femelle y dépose 3 à 4 oeufs blancs tachetés de foncé. L'incubation dure 11 à 14 jours et est assurée par la femelle seule qui est toutefois nourrie par le mâle. Les deux parents élèvent les poussins pendant 10 à 12 jours tant qu'ils sont au nid. Ils peuvent aussi les nourrir pendant deux semaines après l'abandon du nid de ces derniers.

Chant

Son cri le plus entendu est un « tshay » ou un « chway » nasillard er grognon bien que les migrateurs soient habituellement silencieux. On peut aussi l'entendre prononcer un « quee ». Leur chant est persistant, émis tout au long du jour qui constitue une série de courtes phrases variées.

Pendant la période de reproduction, les cris répétés signalent leur présence. Leurs chants omniprésents sont légendaires et sont parfois répétés jusqu'à 40 fois par minute toute la journée!

Présence en Martinique

C'est un oiseau très rare en Martinique. On ne peut l'apercevoir qu'en hiver dans les régions tempérées du nord du globe quand il vient migrer pour fuir le froid de l'Amérique du Nord où il réside généralement. C'est ainsi qu'on le retrouve dans toutes les îles de la Caraïbe et jusqu'en Amérique du Sud dans l'Amazonie.

On peut aussi l'observer en France métropolitaine, au Royaume-Uni ou en Espagne notamment dans le nord de l'hexagone où la région atlantique.

Régime alimentaire

Il se nourrit des feuillages dans lesquels il aime se retrouver. Il picore sous les feuilles sur les côtés et au dessous.

Protection / Menaces

Il ne fait pas office d'une protection particulière. C'est un oiseau que dont la population reste importante.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google