Antigua-et-Barbuda

Population: 
87 884 hab. (2011)
Superficie: 
442km²
Densité de population: 
157,7hab./km²
Produit Intérieur Brut par habitant: 
13 342,08 USD (2013)
Langues parlées: 

- Anglais (langue officielle)
- Créole antiguais

Fête nationale: 
1er Novembre
Événements: 

- Vers la fin Avril début mai durant une semaine se tient l'Antigua Sailing Week, une régate internationale ouverte à de nombreuses classes.
- International Museums' Day (Mai) où vous aurez l'occasion de visiter le musée d'Antigua-et-Barbuda.
- Antigua Carnival Celebrations (fin Juillet-début Août)

Comment s'y rendre ?: 

- Des navettes quotidiennes permettent de s'y rendre depuis la Guadeloupe. Il est possible de s'y rendre depuis la Guadeloupe par bateau ou l'avion.

- Depuis l'Europe, il est possible de s'y rendre via Londres où des vols quotidiens sont proposés.

- Depuis l'Amérique du Nord, des vols fréquents sont proposés par la compagnie américaine American Airlines.
 

Les lieux à visiter: 

A visiter absolument :
- Shirley Heights
qui offre une vue imprenable sur l'English Harbour,
- Farm Village, poterie datant du début du 18ème siècle où les esclaves fabriquaient de la vaisselle en poterie avec de l'argile locale,
- l'Harmony Hall Art Gallery situé au coeur de la communauté des arts Antiguais propose deux grandes exhibitions chaque année l'Antigua Artist's Exhibition et le Craft Fair, toutes deux en novembre.
- Museum of Antigua-et-Barbuda où vous découvrirez l'histoire de l'archipel notamment lors de la période Arawak

Côté plages à Antigua, vous apprécierez:
- Dickenson Bay
- Runaway Bay
- Fort James
- Deep Bay
- Galley Bay (Plage pour les fans de surf)
- Fryes Bay
- Darkwood Beach
- Rendezvous Bay
- Doigs Beach
- Pigeon Point
- Half Moon Bay
- Long Bay

Présentation générale

Antigua-et-BarbudaAntigua-et-Barbuda est une monarchie du Commonwealth depuis le 1er Novembre 1981 quand l'archipel a obtenu son indépendance du Royaume-Uni. Il se situe entre Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Saba, Saint-Martin et Saint-Barth à l'ouest (sud au nord) et la Guadeloupe. L'ile d'Antigua est la plus grande de l'archipel et aussi la plus peuplée. L'île de Barbuda plus au nord n'atteint même pas 2000 habitants.

La superficie totale de l'île est de 442km² avec une population de 87 884 habitants environ en 2011. La population concentrée essentiellement dans les villes notamment la capitale, Saint-John's. La plus grande ville de Barbuda est Codrington.

L'île d'Antigua est divisée en 6 paroisses (Saint-George, Saint-John, Sain-Mary, Saint-Paul, Saint-Pieter et Saint-Philip).

Le relief est peu élevé. Le point culminant est Boggy Peak à 402m.

Le PIB par habitant était de 13 079 $/habitant en 2007 et la monnaie est le dollar est-caribéen.

Drapeau Antigua-et-BarbudaElizabeth II est la Reine de l'état d'Antigua-et-Barbuda. Le Gouverneur est Sir Rodney Williams et le Premier Ministre Gaston Browne.

Histoire

La plus ancienne trace de vie humaine sur l'île d'Antigua remonte à environ 2400 ans avant J.-C. Ces habitants étaient les Ciboneys (mot arawak qui signifie « ceux qui vivent dans des grottes ». Ils étaient des Amérindiens des Antilles et habitaient aussi bien dans l'archipel d'Antigua-et-Barbuda qu'à Cuba et sur l'île d'Hispaniola. Par la suite seraient arrivés les Arawaks puis les Caraïbes.

Christophe Colomb la « découvre » en 1493 lors de son second voyage et prénomme la plus grande île Santa Maria de la Antigua, nom du saint thaumaturge de la ville de Séville en Espagne. Par la suite ce sont les Espagnols qui vont les coloniser, puis les Français et les Anglais.  En 1674, Sir Christopher Codrington fonde la première plantation de canne à sucre sur l'île d'Antigua. Le commerce du sucre fleurit et l'île compte plus de 150 moulins à vent pour le traitement de la canne à sucre au milieu du 18ème siècle.

Les colons anglais font venir des esclaves d'Afrique pour travailler dans les plantations de canne à sucre. A la fin du 18ème siècle, Antigua était devenue un port stratégique pour sa position de luxe qui offrait un contrôle sur toutes les routes maritimes au départ et à l'arrivée des îles de la Caraïbe.

Horatio Nelson arrive en 1784 à la tête de l'escadron des Îles-Sous-le-Vent pour développer les installations navales britanniques à English Harbour et faire respecter les lois strictes de la navigation commerciale. C'est sous sa direction que sera créé le chantier naval de Nelson, l'un des plus beaux atouts d'Antigua aujourd'hui. C'est aussi à cette période que sera créé la maison Clarence House pour le futur Roi William IV. Durant le règne de ce dernier, l'esclavage est aboli en 1834 de façon immédiate sans période d'apprentissage comme les autres îles Britanniques.

L'émancipation des esclaves a amélioré l'économie de l'île bient que l'industrie du sucre dans les îles Britanniques avaient déjà commencé à décoître. L'île a par la suite connu des difficultés pour trouver un secteur moteur pour porter l'économie avant de se tourner vers le tourisme.

En 1940, un fort mouvement de la main d'oeuvre sous le leadership de Vere Cornwall Bird (1910-1999) va progressivement emmener à un changement de statut dans l'île. En 1967, l'île devient un état associé du Commonwealth avec Barbuda et la petite île de Redonda comme dépendances.

En 1981, elle obtient son indépendance totale du Royaume-Uni et Vere Cornwall Bird est élu Premier Ministre de l'île. Il occupera ce poste pendant treize années.

Économie

Les services occupent les deux tiers des emplois de l'île avec comme principal secteur le tourisme qui représente la moitié du PIB national. La production agricole qui sert essentiellement au marché local connaît un manque de main-d'oeuvre qui préfère travailler dans le tourisme ou la construction car les salaires sont faibles dans l'agriculture.

Antigua-et-Barbuda fait partie des pavillons de complaisance (laxisme des contrôles fiscaux et avantages financiers pour les navires de marine marchande).

Galerie photos: 
English Harbour à Antigua-et-Barbuda
St.John's à Antigua-et-Barbuda
Carnaval d'Antigua-et-Barbuda
St Barnabas Church
Jolly Harbor
Antigua hôtel

Situation géographique

Publicités Google