Aruba

Population: 
110 663 hab. (2014)
Superficie: 
193 km²
Densité de population: 
573,2 hab/km²
Produit Intérieur Brut par habitant: 
25 354,78 USD (2011)
Langues parlées: 

Papamiento
Néerlandais

Fête nationale: 
15 août
Événements: 

- Semi-marathon international annuel (mi-Mars)
- Carnaval (Jours gras comme en Martinique, Guadeloupe, Guyane ou Brésil)
- Aruba Soul Beach Music Festival (Mai)
- Aruba international Pro-AM Golf tournament : Tournoi international de Golf (fin Août)
- Caribbean Sea Jazz Festival Aruba (2 jours fin septembre)

Les lieux à visiter: 

Plages incontournables de l'île :
- Eagle Beach (élu dans le top 10 des plus belles plages au monde sur Trip Advisor)
- Palm Beach
- Andicuri Beach
- De Palm Island
- Baby Beach
- Hadicurari Beach
- Renaissance Island
Diverses activités nautiques sont possibles comme le surf, le scuba et snorkeling, visites des fonds marins, etc...

Musées sur l'île :
- Musée archéologique
- Fort Zoutman / Musée historique
- Musée des Antiquités
- Walking Orangestad

Présentation générale

Carte d'ArubaAruba est une monarchie unitaire parlementaire de l'état du Royaume des Pays-Bas. L'île est située à quelques kilomètres des côtes vénézuéliennes et à l'ouest de Curaçao, une autre île néerlandaise.

L'île était peuplée par 110 663 habitants en 2014. Avec une surperficie de 193km², la densité de population est très élevée plus de 570 hab/km². Les villes principales sont Oranjestad (capitale), Sint Nicolaas, Santa Cruz et Noord.

Aruba est un pays plat dont le point culminant est le Mont Jamanota à 188 mètres. Les températures sont quasi-constantes à 30°C toute l'année.

Sa particularité ? Elle ne possède qu'une faible part de la faune tropicale. L'ile très sèche possède certains paysages désertiques. Il faut dire que l'île est peu arrosée, seulement 29 jours de pluie en moyenne !

Côté économie, le PIB/habitant est de 25 354,78 dollars en 2011 ce qui en fait l'un des plus élevés pour les états de la Caraïbe. La monnaie est le florin d'Aruba.

Drapeau d'ArubaFaisant parti du Royaume des Pays-Bas, le Roi des Pays-Bas Willem-Alexander est le chef d'état d'Aruba. Le Gouverneur est Fredis Refunjol, son rôle est de représenter la couronne hollandaise dans l'île. Le premier ministre chargé du pouvoir exécutif est Mike Eman depuis 2009.

Histoire

D'abord peuplée par les Caiquetios, une tribu d'Arawaks venue vers l'an 1000 de l'actuel Venezuela, l'île est accostée en 1499 par l'explorateur espagnol Alonso de Ojeda. Elle devient ensuite un repaire de pirates et de boucaniers puis une terre d'élevage de chevaux, moutons, chèvres et cochons.

Contrairement à ce qui est coutume chez les Espagnols, ils n'exterminent pas les Arawaks et leur permettent d'élever du bétail. Beaucoup d'Arubanais vivant aujourd'hui ont un ancêtre Arawak. L'île reste espagnole jusqu'en 1636, date à laquelle les Hollandais conquièrent l'île et en font une colonie. Des juifs persécutés d'Europe viennent vivre dans l'île. Le statut politique de l'île évoluera plusieurs fois et sera même partagée entre Hollandais et Anglais (1799-1802 et 1805-1816).

Lors de la Seconde Guerre mondiale, alors que les Pays-Bas sont occupés par l'Allemagne nazie à partir du 10 mai 1940, les Britanniques décident de placer l'île sous leur protection avant de la laisser aux États-Unis du 16 janvier 1942 jusqu'à la libération des Pays-Bas en 1945.

Le 18 mars 1948, la Couronne néerlandaise accepte le principe de l'auto-détermination pour Aruba. Les Antilles néerlandaises (« Iles sous le vent » (Aruba, Bonaire et Curaçao situées près de la côte du Venezuela) et des « Iles du vent » (Saint-Martin, Saba et Saint-Eustache situées à l'Est de Porto Rico)) prennent leur autonomie le 29 décembre 1954 . Une constitution est établie en avril 1955. Désormais, le Royaume des Pays-Bas est constitué de deux entités de droit égal : les Pays-Bas et les Antilles néerlandaises.

Pour commémorer l'accord de 1948, la date du 18 mars est choisie comme fête de l'île (on ne peut dire fête nationale, puisqu'il ne s'agit pas d'une nation), c'est le « Jour du drapeau », drapeau adopté le 18 mars 1976 en même temps que l'hymne « Aruba Dushi Tera » (qui signifie Aruba, terre précieuse).

Le 12 mars 1983, des représentants de la Couronne néerlandaise, de chacune des îles des Antilles néerlandaises et des Pays-Bas acceptent le principe de l'autonomie de l'île d'Aruba, autonomie vis-à-vis des Antilles néerlandaises et non du Royaume. Elle est effective le 1er janvier 1986. Le Royaume est alors constitué de trois entités. Alors que l'accord de 1983 prévoyait l'indépendance en dix ans (soit pour 1996), le gouvernement arubais a préféré demander la suspension de cette clause.

Économie

La première industrie de l'île est le tourisme. Il emploie plus de la moitié de la population active d'un pays qui possède un très faible taux de chômage (0,6% en 2014). Il faut dire que l'île est une destination de choix notamment auprès de la population nord-américaine et accueille près d'un million de touristes chaque année (979 000 en 2013).

Mais l'île possède d'autres atouts. Bien que ne disposant pas de réserves pétrolières, elle possède des raffineries et s'approvisionne auprès de ses vosins, notamment le Vénézuela.

L'autre secteur important dans l'île est la finance. L'île a d'ailleur été longtemps considérée comme était un paradis fiscal permettant le blanchiment d'argent.

 

Galerie photos: 
Aruba Resorts
Plage d'Aruba
Plage d'Aruba
Savane d'Aruba
Musée archéologique d'Aruba
Aruba nourriture

Situation géographique

Publicités Google