Barbade

Population: 
282 576 hab. (2015)
Superficie: 
430 km²
Densité de population: 
282 576 habitants
Produit Intérieur Brut par habitant: 
15 882 USD en 2015
Langues parlées: 

- Anglais (langue officielle)
- Créole bajan (Créole barbadien)

Fête nationale: 
30 Novembre
Événements: 

- Carnaval et Crop Over Festival (Carnaval de Barbade) : Début du mois d'août. Le carnaval de Barbade correspond comme son nom l'indique à la fin des récoltes de la canne à sucre.

Comment s'y rendre ?: 

- Au départ de la Martinique, la compagnie aérienne Liat propose des vols fréquents.
- Depuis l'Europe, il est recommandé de se rendre à Londres puis à Brigdetown.
- Les États-Unis et le Canada proposent des vols réguliers vers la capitale barbadienne.

Les lieux à visiter: 

- Paynes Bay
- Miami Beach
- Crane Beach
- Silver Sands Beach
- River Bay
- Golf de Sandy Lane
- Gold Royal Westmoreland
- Mount Gay Distilleries Ltc considéré comme la plus vieille marque de rhum mondial
- Barbados Museum
- Fisherpond Plantation House (l'une des plus anciennes plantations de l'île)
- The Garrison (Collection de canons en fer datant du 17ème siècle)

Présentation générale

Drapeau de BarbadeBarbade est actuellement une monarchie constitutionnelle mais pourrait devenir une République sous peu. Un projet en vue de devenir une république est en cours d'adoption au parlement de Barbade. Le changement pourrait avoir lieu en 2016, cinquante ans après l'indépendance de Barbade vis-à-vis du Royaume-Uni. Actuellement le chef d'État est la Reine Elizabeth II et le chef du gouvernement est le Premier Ministre, Freundel Stuart. Si Barbade devenait une République, le nouveau chef d'État serait le Président de la République.

C'est l'île la plus à l'est de l'arc antillais et la dernière qui aurait été « découverte » par les explorateurs (Pedro A.Campos en 1536). Elle est peuplée par 282 576 habitants vivant sur une surface de 430 km². La densité de population est de 657,2 habitants par kilomètre carré en 2015 soit la plus élevé de tout le continent américain.

Carte de BarbadeBarbade a un relief relativement plat avec comme sommet le mont Hillaby culminant à 336 mètres. La capitale est Bridgetown et les deux autres villes les plus importantes sont Holetown et Speightstown.

Côté économie, l'île est l'une des plus riches de l'arc antillais avec un PIB par habitant de 14 917,15 USD en 2012. Sa monnaie est le dollar barbadien.

Histoire

Anciennement surnommée Ichirouganaim qui signifie Terre rouge avec des dents blanches, l'île de la Barbade (barbe en portugais) possède un nom donné par les navigateurs portugais arrivés sur l'île.

Elle aurait été habitée dès le 17ème siècle avant J.-C. par des populations amérindiennes venue du Vénézuela. Les Arawaks quant à eux sont arrivés bien plus tard, vers le 4ème siècle avant J.-C.. Par la suite c'est les Indiens Caraïbes qui sont arrivés vers 1200 et la population a ensuite fortement décrue. Victime de différentes vagues de famine, de maladie et d'enlèvements par les espagnols pour servir d'esclaves sur les grandes îles de la zone, les Caraïbes disparaissaient de la Barbade.

Les navigateurs portugais qui visitaient l'île brièvement laissaient derrière eux des cochons sauvages. Ces derniers allaient faire le bonheur des colons britanniques qui allaient arriver plus tard. Le capitaine Powell premier navigateur britannique débarqué le 14 mai 1625, revient deux ans plus tard avec 80 hommes pour l'occuper le 17 février 1627 au nom de Sir William Courteen.

Il est par la suite exproprié par le Roi au bénéfice d'une nouvelle socitété attribuée à James Hay, mandaté par le roi Charles 1er. Il nomme le gouverneur Henry Hawley. Courteen perd définitivement son titre en 1629 son titre et Powell est dans l'obligation de quitter l'île.

Par la suite, les Irlandais s'installent massivement sur l'île et cultivent le tabac. Leur afflux cause une crise de surproduction mondiale du tabac amenant les plus riches à se tourner vers le sucre. Le gouverneur Henry Hawley instaure l'esclavage à vie, autorise la Traite négrière et celle des Amérindiens restants sur l'île. La population noire passera en 5 ans de quelques centaines à plus de 4 000 entre 1640 et 1645. Elle sera même de 12 000 en 1705.

Lors de la guerre civile anglaise, les Cavaliers, des catholiques jacobites s'exilent dans l'île où ils investissent dans les plantations de sucre. C'est dans l'île de Barbade qu'apparaîtra pour la première fois le rhum en 1640.

Carte historique BarbadeEn 1652, la Charte de la Barbade assure qu'une assenblée sera élue par tous les colons dans l'espoir de freiner l'émigration des planteurs de tabac pauvres, mais ceux-ci profitent de la conquête de la Jamaïque pour y devenir pirates.

En 1800 et 1885, la Barbade fut le siège du gouvernement des colonies britanniques des îles du Vent dont son gouverneur était également le chef colonial. Par la suite le siège fut déplacé de Bridgetown à Saint-Georges.

L'esclavage est aboli en 1833 comme dans toutes les colonies anglaises. La minorité de planteurs resta au pouvoir grâce à un cens très élévé qui excluait près des trois-quarts de la population de toute participation à la vie politique. Le gouvernement local demanda au gouvernement britannique de considérer une union politique avec Tobago mais c'est l'île de Trinidad qui lui sera préférée.

Dans les années 1930, un mouvement formé d'anciens esclaves libérés se révolte et les syndicats font leur apparition. L'un des leaders, Sir Grantley Adams fonda la Ligue progressiste de la Barbade, ancêtre du Parti Travailliste de la Barbade en 1938. La crise de 1929 avait fortement touchée l'île et de nombreux travailleurs s'étaient retrouvés au chômage.

Le revenu minimal donnant accès au vote fut abaissé en 1942 puis le suffrage universel instauré en 1951. Adams fut élu Premier Ministre en 1958.

Les tentatives de réunir les îles de la Caraïbe anciennes colonies britanniques sous une seule fédération échouèrent et en 1966, Barbade obtenait son indépendance mais en conservant la protection britannique. Errol Walton Barrow qui avait succédé à Adams, fervent réformateur allait obtenir que l'île devienne une monarchie constitutionnelle le 30 novembre 1966.

L'île est actuellement en processus pour un changement de statut et devenir une république en 2016.

Économie

La Barbade est un pays riche en comparaison des autres îles des Petites Antilles (2ème PIB/hab.) après la Martinique. Ancienne colonie anglaise, elle tire ses revenus d'une industrie touristique florissante ainsi que la culture de la canne à sucre. Depuis son indépendance en 1966, elle a réussi à attirer beaucoup d'investisseurs et de capitaux étrangers.

La population est fortement alphabétisée (99,1% en 2015).

L'île est actuellement toujours considérée comme un paradis fiscal dû fait de sa faible fiscalité et est un pavillon de complaisance.

Galerie photos: 
Plage de Barbade
Plage de Barbade
Vue de Bridgetown
Plage de Barbade vue d'un hôtel
Vue de Bridgetown
Barbade nourriture

Situation géographique

Publicités Google