Dominique

Population: 
72 003 hab. (2013)
Superficie: 
754km²
Densité de population: 
95,49 hab./km²
Produit Intérieur Brut par habitant: 
7 175,63 USD (2013)
Langues parlées: 

Anglais (langue officielle)
Créole dominiquais

Fête nationale: 
3 Novembre (fête de l'indépendance de 1978)
Comment s'y rendre ?: 

- Depuis la Martinique, en bateau via la compagnie Jean's au départ de Saint-Pierre ou depuis Fort-de-France via l'Express des îles, en avion via la compagnie Air Antilles
- Depuis la France via la Martinique ou la Guadeloupe puis en prenant une navette au choix mentionnée ci-dessus
- Depuis l'Europe, en prenant un vol vers Londres puis un avion en direction l'aéroport de Roseau
- Depuis les USA et le Canada en prenant un vol en direction de Roseau

Les lieux à visiter: 

- Pagua river (excursion en milieu naturel rivière)
- Boiling lake (2ème plus grand lac "bouillant" du monde)
- Wavine Cyrique (Chute d'eau se jetant dans l'océan)
- Sari Sari Falls (Chute d'eau)
- White River (Rivière)
- Kalinago Barana Auté (Réserve d'indiens)
- L´Escalier Tete-Chien
- Emerald Pool (piscine naturelle)
- Spanny Falls (Rivière avec chute d'eau)
- Champagne Reef (Site de plongée sous-marine)
 

Présentation générale

Carte de la DominiqueLa Dominique ou République de Dominique à ne surtout pas confondre avec la République Dominicaine un pays situé au Nord de la Martinique et au sud de la Guadeloupe. Ses habitants sont les Dominiquais alors que ceux de la République Dominicaine sont les Dominicains.

L'île mesure 46km de longueur et 25km de largeur soit une superficie de 754km². Elle est composée d'une chaîne de hauts pitons de son extrémité nord à celle du sud, le plus élevlé d'entre eux est appelé le Morne Diablotins avec 1447m.

Les habitants, au nombre de 72 003 sont concentrés essentiellement sur le côte ouest à Roseau la capitale de l'île. C'est le dernier endroit où on peut rencontrer des amérindiens Caraïbes qui sont estimés au nombre de 3000 environ. Ils vivent mjoritairement sur le côte est.

Les pluies abondantes du climat tropical alimentent les nombreuses chutes d'eau. Il y a environ trente chutes d'eau, des sources d'eau chaude, 365 rivières et six sortes de forêts tropicales dont la forêt tropicale humide. Le parc national de Morne Trois Pitons est classé au parimoine mondial naturel par l'UNESCO.

Drapeau de la DominiqueLa Dominique est une République parlementaire unitaire où le Président sans réel pouvoir exécutif est nommé par le Premier ministre et leader de l'opposition puis est élu par l'Assemblée pour pas plus de deux mandats de cinq ans.

Le Premier ministre doit être un membre élu de la Chambre de l'Assemblée. Le président choisit le membre qui est le plus susceptible d'être en mesure de commander une majorité à la Chambre. Le Premier ministre consulte le président pour désigner les ministres et membres de cabinet.

Actuellement, Charles Savarin est le Président de la République et Roosevelt Skerrit est le Premier Ministre.

La monnaie est le Dollar de la Caraïbe Orientale.

Histoire

Anciennement peuplée par les Indiens Arawaks puis les Caraïbes, l'île de la Dominique est accoste par Christophe Colomb le dimanche 3 Novembre 1493 lors de son deuxième voyage. Il appelle l'île Domingo (dimanche en espagnol) d'où vienne ses noms actuels, Dominique en français et Dominica en anglais.

Les Indiens Caraïbes ne sont pas massacrés grâce aux reliefs escarpés, ses forêts denses et sauvages de la Dominique. Cachés dans la nature, ils ont échappé à l'extermination. En 1903, la Couronne britannique leur concède quelques terres en propriété.

L'île est cédée aux Français par les Espagnols lors de la guerre de Trente Ans. Mais au cours du 17ème siècle, les Français et les Anglais s'affrontent pour gouverner l'île. Par deux fois, la ville de Roseau sera détruite par ces derniers lors de leur canonnade.

Les Français déjà installés à la Martinique et en Guadeloupe y introduisent la culture du café, importent des esclaves africains pour y travailler comme main-d'oeuvre servile.

En 1660, l'île est abandonnée par les Français et Anglais et est déclarée comme zone neutre. Pour mettre fin au conflit, un traité de paix est signé entre les Français, les Anglais et les Caraïbes. A la fin de la guerre de Sept Ans, par le traité de Paris en 1762, la France cède la Dominique à l'Angleterre mais ils rompent vite le traité et s'emparent de l'île deux fois. En 1814, une tentative de reconquête scelle définitivement le sort de l'île qui est cédée aux Britanniques en l'échange d'une indemnité.

L'esclavage est aboli à la Dominique en 1833. Entre 1833 et 1848, de nombreux esclaves de Martinique et de Guadeloupe tentèrent de fuir vers la Dominique où l'esclavage était aboli alors qu'ils ne l'étaient pas encore dans les colonies françaises.

En 1898, l'île reçut le statut de Colonie de la Couronne britannique. Elle obtient son indépendance en 1956 et devient en 1967 un État associé du Commonwealth. Elle entame l'instauration d'un régime démocratique. L'indépendance est déclarée le 3 novembre 1978, 485 ans jour pour jour après sa « découverte » par Christophe Colomb.

Économie

La Dominique qui se situe à mi-chemin entre la Martinique et la Guadeloupe vit majoritairement grâce à son tourisme qui est la première activité économique de l'île. L'agriculture est aussi une des ressources de l'île avec la banane qui représente 18% du PIB et emploie 28% de la main-d'oeuvre.

Les services dont le tourisme représente 58% du PIB et 40% de la main-d'oeuvre en 2002.

Depuis quelques années, des réformes ont été entreprises pour développer les services financiers off-shore à l'instar des autres anciennes colonies britanniques. C'est également un pavillon de complaisance.

Galerie photos: 
Scott´s Head
Roseau
Plage en Dominique
Kalinago Barana Auté: Réserve d'indiens Caraïbes
Menu proposé dans un restautant à la Dominique
Plongée sous-marine à Champagne Reef
Soufriere en Dominique

Situation géographique

Publicités Google