Haïti

Population: 
10 911 819 habitants (Janvier 2015)
Superficie: 
27 750 km2
Densité de population: 
356 hab./km²
Produit Intérieur Brut par habitant: 
819,90 USD (2013)
Langues parlées: 

- Créole (langue officielle)
- Français

Fête nationale: 
1er Janvier (fête d'indépendance)
Événements: 

- Festival international de jazz de Port-au-Prince (janvier)
- Carnaval d'Haïti (janvier)
- Carnaval des fleurs (juillet)

Comment s'y rendre ?: 

Des vols directs sont proposés depuis la Martinique, la France, les États-Unis et le Canada.

Les lieux à visiter: 

Plages
- Labadee (Nord- Cap-Haïtien)
- Abaka Bay (Sud-Ile- à- vache)
- La Pointe-Ouest (Ile- de la tortue/ Port-de-Paix)
- Club indigo (Montrouis-Saint Marc)
- Cormier plage (Nord-Cap-Haïtien)
- Anse d’Azur (Grand’ Anse/Jérémie)
- Plage de Port-Morgant (Sud/Ile-à-vache)
- Moulin sur mer (Montrouis/ Saint-Marc)
- Anse à Raisins (Ile de la Gonâve/ L’Ouest)
- La Trompeuse (Aquin/Sud)

- Musée du Panthéon national haïtien
- Parc national historique - Citadelle, Sans-Souci, Ramiers
- Parc historique de la Canne à Sucre

Présentation

Haïti carteHaïti ou la République d'Haïti est un pays des Grandes Antilles. C'est une ancienne colonie française d'où le fait qu'on parle le créole français et le français à Haïti. Haïti se trouve sur l'île de Saint-Domingue et partage une longue frontière avec la République Dominicaine. Elle occupe un tiers de l'île. Cuba se trouve juste au nord de Haïti.

Sa superficie totale est de 27 750 km2 et a 10 911 819 habitants faisant ainsi une densité de population de 356 hab./km2. Sa capitale est Port-au-Prince et ses autres grandes villes Carrefour, Delmas, Les Gonaïves, Pétionville et Cap Haïtien.

La monnaie est la gourde haïtienne. Le PIB/hab. était de 819,90 USD en 2013.

Drapeau HaïtiLe Président actuel est Jocelerme Privert mis en place provisoire après des élections chaotiques en décembre 2015. Il a succédé à Michel Martelly.

Haïti est surnommée la « Perle des Antilles ».

Histoire

Christophe Colomb débarque à HaïtiHaïti était autrefois peuplée par les Arawaks, les Caraïbes et les Taïnos. Ils occupent l'île avant l'arrivée de Christophe Colomb le 5 décembre 1492 sur une île qu'il nomme Hispaniola. Les amérindiens la nommaient Ayiti, Quisqueya et Bohio. 100 000 amérindiens vivaient encore à Hispaniola à la fin du 15ème siècle.

Les Espagnols exploitent l'île pour son or. Les Amérindiens refusant de travailler dans les mines et sont massacrés ou réduits en esclavage. Certains fuient dans les montagnes. En plus des massacres, les maladies infectueuses arrivées avec les Européens les déciment et en quelques décennies ils sont complètement exterminés.

Dès lors les Espgnols font venir des esclaves pour travailler dans l'île. La partie ouest de l'île dépourvue de minerai est conquise par les Français dès le 17ème siècle. Bertrand d'Ogeron est nommé gouverneur en 1665. A l'instar de la Martinique, des cultures d'exploitation sont implantées et cultivées par les esclaves venus d'Afrique. La canne à sucre et l'indigo succèdent au tabac.

En 1697, suite au traité de Ryswick, les Espagnols et les Français s'accordent sur le partage de l'île.

En 1790, Saint-Domingue est la colonie française la plus riche de toute l'Amérique grâce aux immenses profits de l'industrie sucrière et celle de l'indigo générés par le travail des esclaves. Ces derniers subissaient les pires châtiments dans les plantations et ils étaient près de 400 000 à la fin du 18ème siècle à la veille de l'indépendance.

Toussaint LouvertureSuite à la Révolution Française, l'abolition de l'esclavage est décidée en 1793. Toussaint Louverture nommé Gouverneur Général à vie de Saint-Domingue par la France chasse les Espagnols et Anglais qui convoitent la colonie. Napoléon sous la pression des Créoles (Blancs nés dans les colonies) décide de rétablir l'esclavage et envoie une expédition de 30 000 hommes avec comme mission de chasser Louverture du pouvoir. Toussaint Louverture est déporté le 7 juin 1802. Les troupes françaises sont décimées par la fièvre jaune et subissent de nombreuses défaites. Les esclaves combattent aux côtés des Anglais qui voulaient se venger de l'aide française aux insurgés américains.

Au terme d'une double bataille, la Déclaration d'indépendance est proclamée le 1er janvier 1804. Le nom d'Haïti est donné au pays. C'est le premier pays du monde né suite à une révolte d'esclaves.

Jean-Jacques Dessalines héros de l'indépendance est nommé Gouverneur à vie par ses troupes. Il est assassiné le 17 octobre 1806 par les mulâtres. Le pays est coupé en deux parties avec un royaume au nord commandé par Henri Christophe et une république au sud avec le mulâtre Alexandre Pétion.

En 1822, le Président Jean-Pierre Boyer réunit les deux parties Nord et Sud et conquiert la partie est de l'île, alors une colonie espagnole. En 1824, Haïti est reconnu comme un pays indépendant par la France contre le paiement d'une indemnité de 150 millions de francs-or.

François Duvalier alias "Papa Doc"En février 1844, la République Dominicaine se déclare à nouveau indépendante. Plusieurs coups d'état ont lieu à Haïti par la suite entraînant diverses interventions américaines jusqu'en 1957 et l'élection de François Duvalier alias « Papa Doc ». Il s'installe au pouvoir et met en place un véritable régime de terreur avec ses partisans, les tontons macoutes. Les massacres des opposants sont nombreux, de même que de nombreuses tueries.

De nombreux Haïtiens fuient vers les États-Unis et au Canada. En 1971, Jean-Claude Duvalier « Baby Doc » succède à son père décédé et poursuit son régime de terreur. Il a un train de vie fastueux alors que l'île est frappée par la pauvreté et le chômage. Il est s'implique dans le trafic de drogues et le don d'organes d'Haïtiens morts. En 1986, il doit quitter le pouvoir et s'installe en France.

Par la suite la situation politique reste chaotique. Les élections sont souvent contestées. Jean-Bertrand Artistide et René Préval se succèdent par deux fois au pouvoir avant l'élection de Michel Martelly le 14 mai 2011.

Palais présidentiel détruit par le séisme du 12 janvier 2010Le 12 Janvier 2010, Haïti est frappée par un séisme de magnitue 7,3 sur l'échelle de Ritcher. Le foyer est localisé à 10km de profondeur. C'est le plus important séisme de l'histoire de l'île. On estime qu'il y aurait 300 000 morts, 300 000 blessés dont de nombreuses personnes amputées et 1,2 milions de sans-abris. De nombreux membres du gouvernement décèdent dans la catastrophe naturelle et le palais présidentiel est détruit.

Aujourd'hui un gouvernement provisoire est en place après n'avoir effectué qu'un seul tour des élections présidentielles en décembre 2015.

Économie

Haïti reste une île fortement frappée par le chômage. L'île souffre également d'une forte inflation et d'un manque d'investissements.

Le pays reste cependant fortement soutenu par la diaspora haïtienne en particulier les Haïtiens Américains qui par les envois de devises représente un quart du Produit Intérieur Brut et deux fois la valeur des exportations.

L'agriculture continue de représenter les 2/3 des emplois à Haïti et les emplois dans l'industrie continuent d'être concentrés essentiellement dans la capitale Port-au Prince. Le café, le cacao, le sisal, le coton, les mangues comptent parmi les produits destinés à l'exportation.

Aujourd'hui le tourisme est une voie choisie par le gouvernements pour développer l'île. L'île de Labadee est devenue un port de croisières en pleine croissance.

Galerie photos: 
Labadee Haïti
Vue aérienne à Port-au-Prince
La Pointe-Ouest Haïti
Rivière Limbé Haiti
Musée du Panthéon National haïtien
Paysage des montagnes du Haut-Plateau Central

Situation géographique

Publicités Google