Saint-Barthélémy

Population: 
9 035 (janv. 2014)
Superficie: 
24km²
Chef d'État: 
Bruno Magras
Densité de population: 
376,46 hab./km²
Produit Intérieur Brut par habitant: 
35 700€ en 2010
Langues parlées: 

- Français (langue officielle)
- Créole saint barth (partie Atlantique)
- Patois saint-barth (côté Caraïbe)
- Créole guadeloupéen

Fête nationale: 
14 Juillet (Prise de la Bastille)
Événements: 

- Carnaval de Saint-Barth lors des jours gras
- Les voiles de Saint-Barth (régate des plus beaux bateaux du monde) (Février-Mars)
- Festival du film Caraïbe (Avril)
- New Year’s Eve Regatta (Régate de yatchs du 31 Décembre)

Comment s'y rendre ?: 

Il est possible d'aller à Saint-Barthélémy depuis la Martinique et la Guadeloupe via des compagnies telles que Air Antilles ou Air Caraïbes.

Depuis la France via Air France, Air Caraïbe ou Corsair

Depuis l'Europe via Paris et les compagnies mentionnées ci-dessus.

Depuis l'Amérique du Nord via les compagnies proposant des vols dans la Caraïbe

Les lieux à visiter: 

Plages

- Plage du Gouverneur
- Plage de Petite Anse
- Eden Rock

Monuments historiques : 
- Batterie suédoise du fort Gustav III
- Clocher suédois de Gustavia abritant une cloche fondue en 1799 à Stockholm
- Église catholique de Gustavia
- Maison Dinzey, dite Le Brigantin
- Maison des Gouverneurs de Gustavia, (ancien hôtel de ville de Gustavia)
- Ancien presbytère de l'église catholique de Gustavia
- Église de Lorient.

A Gustavia :
- Le phare
- Wall House (musée - bibliothèque)
- Fort Karl
- Sous-préfecture (ancienne prison suédoise)
- Musée « Le p’tit Collectionneur »
- Ancre

Quartier Public :
- Cimetière suédois

Quartier Corossol :
- Musée internationa du Coquillage (9000 spécimens du monde entier)

Quartier du Col de la Tourmente :
La Statue « Savaku » représentant un Arawak à Saint-Jean

Présentation

Carte de Saint-BarthélémySaint-Barthélémy est une île française des Petites Antilles et une Collectivité d'Outre-Mer (COM) au sens de l'article 74 de la Constitution française depuis le 15 juillet 2007.

Saint-Barthélémy est couramment appelée Saint-Barth (St. Barts par les anglophones). Les habitants également s'appellent eux-mêmes St-Barth.

Saint-Barthélémy se trouve à proximité du sud de l'île d'Anguilla.

Sa superficie est de 24km². Avec une population de 9035 habitants, la densité de population est de plus de 375 habitants par km².

La monnaie est l'euro. Le PIB/hab. était de 35 700€ en 2010.

Son chef-lieu est Gustavia.

Drapeau françaisEn tant que Collectivité d'Outre-Mer elle possède un Président (Bruno Magras actuellement) élu pour 5 ans et une Assemblée délibérante, le Conseil territorial de Saint-Bathélemy.

Elle est surnomée « île des stars » ou « île des milliardaires » pour être devenu l'un des lieux de villiégiature favoris des plus grandes stars mondiales.

Histoire

L'île de Saint-Barthélemy autrefois peuplée par les Arawaks et les Caraïbes, a été accostée par Christophe Colomb qui l'a baptisée ainsi en l'honneur de son frère Bartolomé lors qu'il l'aperçoit lors de son deuxième voyage en 1493. Elle était surnommée alors « Ouanalao » par les Caraïbes qui la peuplait.

Il faut attendre 1648 pour qu'elle soit colonisée par les Français sur décision de Lonvilliers de Poincy. De 1651 à 1656, l"île est gouvernée par les Chevaliers de Malte, un ordre religieux. Elle est à nouveau abandonnée avant de redevenir Française en 1659.

Mais contrairement aux lucratives Martinique, Guadeloupe et encore plus Saint-Domingue, Saint-Barthélemy est doté d'un sol pauvre et d'un climat très sec. Son potentiel économique est donc pauvre mais sa place dans l'archipel des Caraïbes au Nord des Petites Antilles et son port protégé du Carénage (ancien nom de la capitale Gustavia) en font des atouts non-négligeables.

Les premiers habitants européens vont tout d'abord y développer la pêche, l'élevage de chèvre, la récolte de sel ainsi que la culture du coton et de l'indigo.

En 1784, l'île est cédée par Louis XVI au roi Gustave III de Suède contre un droit d'entrepôt à Göteborg. Les Suédois font de Saint-Barthélémy un port franc en 1785. En hommage au Roi de Suède, le principal bourg de l'île, le Carénage est renommé Gustavia vers 1787. Les Suédois y abolissent l'esclavage le 9 octobre 1847.

L'île est rétrocédée à la France le 16 mars 1878 et devient une commune de Guadeloupe en 1946 lors de la loi de départementalisation.

En 1957, le milliardaire David Rockefeller y achète une propriété et est suivi par plusieurs grosses fortunes et personnalités internationalement connues. C'est ainsi que l'île s'est transformée en destination touristique de luxe. Les immeubles de grandes hauteur y sont interdits et le tourisme est davantage une clientèle fortunée qu'un tourisme de masse.

De 1962 à 2007, les îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy étaient le 3ème arrondissement de la Guadeloupe sous la bannière des « îles du Nord ». Elles étaient administrées par un sous-préfet ayant sa résidence principale à Saint-Martin. Le 7 décembre 2003, les électeurs de Saint-Barthélémy on approuvé par consultation populaire un projet insitutionnel faisant de leur île une collectivité territoriale à assemblée unique détachée de la Guadeloupe qui est un Département d'Outre-Mer.

Les premières élections territoriales ont lieu en juillet 2007 et l'île devient officiellement le 15 juillet de la même année une collectivité d'outre-mer.

La commune de Saint-Barthélémy n'existe plus de même que l'arrondissement départemental et le canton.

Économie

Saint-Barthélémy est une île française des Petites Antilles dont l'activité économique repose principalement sur le tourisme principalement le tourisme de luxe. Elle possède le statut de porc franc.

Dès les années 1960, l'île a adopté une approche visant à développer le tourisme de luxe au profit du tourisme de masse. Cependant, Saint-Barthélémy pâtit du peu de services publics présent sur son sol. Elle ne dispose pas de bloc opératoire dans son hôpital, la scolarité n'est assurée que jusqu'à la Seconde ce qui implique de quitter l'île pour poursuivre ses études.

Elle bénéficie de tarifs d'électricité adaptés bénéficiant ainsi d'une énergie proche de celui pratiqué en métropole.

Les prix des produits de consommation courante, tous importés dans l'île par avion ou bateau sont sur-tarifiés avec certains produits étant parfois mis en vente avec un prix 4 fois supérieur à son prix en métropole. Le coût de la vie y est donc très élevé y compris les prix des loyers.

Galerie photos: 
Plage du Gouverneur
Plage de Petite Anse
Eden Rock

Situation géographique

Publicités Google