Quel drapeau pour la Martinique ?

Le dreapeau français tricolore

Drapeau françaisLa Martinique est un département et une région français, à ce titre, son drapeau est le drapeau tricolore français à chaque fois que l'île se retrouve sur la scène internationale. C'est également le drapeau que vous verrez érigé sur les toutes les mairies et bâtiments publics d'état.

Cependant comme les autres départements métropolitains, elle peut utiliser un drapeau local la représentant. Ces derniers sont basés sur les blasons des anciennes provinces de France et n'ont aujourd'hui aucun statut officiel.

Ils sont parfois visibles sur les différents sites touristiques, historiques ou naturels des régions concernées.

Ces drapeaux n'ont pourtant pas été repris par les collectivités territoriales qui ont préféré utiliser des logotypes ou des drapeaux portant leur propre logotype.

Certains départements et régions d'outremer ont reconnu un drapeau historique ou créé un nouveau pour les représenter.

Le drapeau aux quatre serpents

Drapeau martiniquaisAinsi en Martinique, vous verrez certainement le drapeau bleu avec une croix blanche délimitant un rectangle bleu surplombé d'un serpent. Il s'agit de l'ancien blason de l'île. Ce drapeau reste non officiel et a été utilisé dès 1766 par la marine marchande. A l'époque le drapeau bleu à croix blanche représentait la royauté. Le serpent en question est le trigonocéphale endémique de l'île qui aurait fait de nombreuses victimes parmi les Arawaks, Caraïbes et lors de la colonisation. Mais il était dit à l'époque qu'il avait été introduit pour terroriser les esclaves et les contraindre à effectuer leur tâches.

Le 4 août 1766, un décret des représentants de l'État Français en Martinique et à Sainte-Lucie prévoyait que tous les propriétaires de vaisseaux et goélettes de ces îles arborent ce drapeau : « Tous les propriétaires de vaisseaux, bâtiments, goélettes et bateaux de la Martinique et de Sainte-Lucie feront pourvoir leurs bâtiments d’un pavillon bleu avec une croix qui partagera le dit pavillon en quatre ; dans chaque carré bleu, et au milieu du carré, il y aura la figure d’un serpent en blanc, de façon qu’il y aura quatre serpents en blanc dans le dit pavillon, qui sera reconnu dorénavant pour celui de la Martinique et de Sainte-Lucie. »

Ce drapeau fait aujourd'hui l'objet d'une controverse car considéré comme « drapeau esclavagiste » par certains notamment le Mouvement pour les Réparations de Martinique et le parti politique indépendantiste Modemas (Mouvement des démocrates et écologistes pour une Martinique souveraine).

Aussi, ils ont sollicité les différents candidats à l'élection présidentielle de 2007 pour interdire l'utilisation de ce drapeau mais sans succès lui reprochant d'avoir été arboré sur des bateaux pratiquant la traite négrière.

Le drapeau rouge vert noir

Drapeau ModemasCe même parti a proposé son propre drapeau pour la Martinique mais n'a pas eu de portée hors des frontières de la Martinique. Pour le Modemas, il symbolise la « résistance face à l’oppression coloniale des Français ».

Ces couleurs ont déjà été arborées plusieurs fois. En effet, en 1665, Francis Fabulé, un Noir marron africain déporté en Martinique brandit ces couleurs lors de rebellions et des combats qu'il aurait mené du côté des Amérindiens contre les colons français.
Par la suite, en 1801, Jean Kina le brandit lors d’une rébellion d’esclaves au Carbet. Également, lors de l’Insurrection du Sud en 1870, les insurgés auraient arboré à plusieurs reprises des foulards ou des bandeaux rouge, vert, noir en signe de ralliement.

Ces couleurs sont ensuite réapparues lors de la révolte des jeunes de l'OJAM (Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martinique) arborent ces couleurs au début de 1960. Ils critiquaient le statut départemental de la Martinique et revendiquait le droit à l'émancipation du peuple martiniquais.

Plus récemment, il était arboré dans les ronds-points de la ville de Sainte-Anne à l'époque où elle était dirigée par Garcin Malsa président du Modemas. Ce drapeau n'a pas été accepté par une grande partie de la population locale.

Le drapeau aux quatre serpents reste souvent utilisé pour représenter la Martinique dans le monde notamment lors de manifestations culturelles mais lors de rencontres politiques c'est le drapeau tricolore français qui est systématiquement utilisé. Le drapeau Rouge, Vert, Noir reste empreint de revendications indépendantistes et n'est utilisé que lors de meetings politiques ou de mouvements sociaux.

Publicités Google