Carnaval

Le Carnaval est le plus grand événement populaire de la Martinique. Depuis la période esclavagiste, il était un moment important de cohésion populaire dans l'île qui fait figure de précurseur dans la célébration du Carnaval en Amérique. En effet, le tout premier carnaval célébré sur tout le continent américain l'a été en Martinique. Si la forme était totalement différente, c'est la première fois qu'on a fait référence au Carnaval comme étant une fête où on se déguisait et fêtait de manière populaire.

Comme à cette époque le plus fort du spectacle reste le mardi gras, journée où le spectacle est à son paroxysme en terme d'ambiance et de popularité.

Le Carnaval, deux mois de festivités ?

On ne le répétera jamais assez et si vous avez lu nos autres dossiers sur les célébrations des autres fêtes en Martinique vous saurez que la Martinique est une île où les fêtes ne se résument pas qu'aux simples jours fériés. Ainsi, de même que Noël ne se résume pas au 25 décembre, le Carnaval ne concerne pas que les simples jours gras. Sitôt le jour de l'an célébré, les carnavaliers, groupes à pieds et autres animateurs et metteurs d’ambiance du carnaval sont à pied d'œuvre. Des parades sont organisées dans toute l'île et les élections de reines ont lieu. Des répétitions ont lieu et il n'est pas rare d'entendre des sonorités de tambour en cours de journée.

Bien évidemment le clou du spectacle restent les jours gras. Ces journées font référence à l'histoire catholique de la Martinique. En effet, les jours gras correspondent à des jours du calendrier grégorien catholique qui précèdent le jeûne du carême. Ils sont appelés ainsi car c'était les derniers jours où les chrétiens pouvaient manger gras (de la viande) avant le jeûne du carême. Pour les situer dans l'année, il suffit de prendre comme référence la fête de Pâques et d'effectuer le calcul suivant : les 40 jours précédant la fête de Pâques sont consacrés au jeûne du carême qui débute le jeudi en Martinique, les journées avant le carême sont ceux des jours gras où se célèbre le carnaval. Ainsi le carnaval de Martinique a généralement lieu en février ou début mars.

Dans le reste de la Caraïbe et notamment les anciennes colonies britanniques, les jours réservés au Carnaval ne sont pas les mêmes. La Grande-Bretagne étant un pays protestant ne célèbrait pas le carême. Aussi, quand la contagion du carnaval s'est répandue dans la Caraïbe, il a trouvé des références différentes pour être célébré. On peut citer l'île de Barbade oú son carnaval très célèbre dans le monde et popularisé par la chanteuse Rihanna a lieu début Août, à la fin de la période des récoltes de la canne à sucre lors de sa période coloniale, d'oú son nom de « Crop over » (fin des récoltes en anglais).

Mini-reines du CarnavalRevenons en Martinique, dès le mois de Janvier, des reines, reines-mères et mini-reines sont élues pour parader en tête des chars. Chaque commune élit ses trois représentantes selon plusieurs critères qui sont l'originalité du costume, sa popularité dans le public venu assister au show et le charisme des candidates. Une fois élues, elles seront mises à l'honneur au cours de toutes les parades organisées dans la commune avant les jours gras et durant les défilés du carnaval.

De l'autre côté des associations locales préparent le « Vaval », roi du carnaval, sorte de marionnette géante présentée en tête de cortège lors du carnaval. C'est le travail d'associations qui œuvrent avec entrain et de manière bénévole plusieurs mois avant l'échéance pour perpétrer cette tradition. Jusqu'au dimanche gras la marionnette Vaval est inconnue du grand public. Son identité est l'objet de toutes les supputations et constitue souvent le plus gros suspens pré-Carnaval. Il fait souvent référence à un thème politique ou médiatique qui a touché l'île. Ainsi en 2013, Vaval représentait des homosexuels allant se marier suite à la loi autorisant le mariage entre deux personnes du même sexe, en 2014 il s'agissait d'un moustique en période oú la Martinique faisait face au virus du chikungunya et en 2015 une sargasse, algue polluant les côtes Atlantique de l'île. Il y a fort à parier que le thème retenu en 2016 sera celui de l'élection locale dotant la Martinique d'une assemblée unique en décembre 2015.

Fêtes et tradition

La Martinique étant chrétienne, elle célèbre les fêtes religieuses selon des traditions propres. Ainsi Pâques, la Toussaint et Noël c'est une gastronomie, une animation, des rites mais avant tous des grands moments de solidarité et de communion populaire.
- Carnaval
- Pâques
- Toussaint
- Noël

Publicités Google