Lorrain

  • Lorrain
    Situation géographique
    Code Postal:
    97214
    Maire:
    Justin Pamphile
    Nombre d'habitants:
    7 177 hab. (Janvier 2013)
    Superficie:
    50,33 km²
    Présentation

    Histoire

    Le Lorrain est une commune du Nord Atlantique de la Martinique. Elle est située à l'ouest du Marigot et à l'est de Basse-Pointe, du Marigot et de Morne-Rouge.

    Son ancien nom était « Grande-Anse » du nom d'une rivière de la commune. Elle a été rebaptisée « Lorrain » en 1874.

    Les Arawaks sont les premiers habitants de la commune avec pour prendre des traces de peuplement datant du 1er siècle, découvertes sur les sites archéologiques de Vivé près de la Rivière Capot et de Fonds Brûlé.

    Par la suite, les Caraïbes s'y installent par la suite mais sont contraints de quitter les lieux en 1658 après une bataille perdue face aux Français qui s'étaient emparés de la Martinique dès 1635.

    Peu de temps après, une paroisse (division administrative et religieuse sous l'Ancien-Régime) y est érigée en 1680 et une église en bâtie en 1680.

    Durant l'esclavage, la commune de Grande-Anse sera un jardin de forte production agricole où travaillaient de nombreux esclaves. La ville avait environ 3000 habitants. L'évolution des cultures suit celle de toute l'ile où la canne à sucre succède au tabac.

    En 1755, la paroisse compte 8 habitations sucreries et près 50 000 caféiers. Au 18ème siècle elle dénombrera jusqu'à 17 sucreries.

    A Noël 1833, une révolte de mûlatres libres est violemment réprimée et finit dans un bain de sang. Elle contribuera à éveiller les idées libérales des jeunes mulâres.

    En 1840, la paroisse est érigée en commune et est désormais appelée « le Lorrain ». Le Lorrain comprenait l'actuel territoire du Lorrain et celui du Marigot. C'est en 1889 qu'il aura ses contours actuels quand le Marigot sera reconnue comme une commune à part entière.

    Le Lorrain va rester une commune agricole riche après même l'abolition de l'esclavage en 1848 quand les premiers travailleurs indiens débarqueront dans l'île pour prendre la place des Noirs qui avaient recouvré leur liberté.

    Le Lorrain, situé du côté atlantique, n'a pas été détruit suite à les différentes éruptions de la Montagne Pelée en 1902.

    De 1939 à 1943, sous la gouvernance de l'Amiral Robert, le Lorrain comme d'autres communes de l'île souffrent des privations causées par le blocus de la Martinique qui s'était ralliée au Régime de Vichy par la décision de l'Amiral.

    Après la départementalisation en 1946, la commune du Lorrain ne cessera de se dépeupler. Alors qu'on comptait environ 10 000 Lorrinois en 1946, ils ne sont plus que 7 177 en 2013.

    Le Lorrain est la quatrième plus grande commune de l'île avec une superficie de 5033 hectares.

    Économie

    Le Lorrain reste une commune où l'agriculture reste la première activité économique. La culture de la banane est prédominante, ce qui vaut au Lorrain le surnom de « Royaume de la banane ».

    Galerie photos
    Sainte Hyacinthe du LorrainMonument aux morts du LorrainMer impraticable du LorrainBananeraie au Lorrain

Liste des lieux à visiter dans la commune