Marin

  • Marin
    Situation géographique
    Code Postal:
    97290
    Maire:
    Rodolphe Désiré
    Nombre d'habitants:
    8 543 hab. (Janvier 2013)
    Superficie:
    31,54 km²
    Présentation

    Histoire

    La commune du Marin est une commune du Sud de la Martinique située entre Rivière-Pilote à l'ouest, le Vauclin au nord et Sainte-Anne au sud.

    C'est l'un des plus anciens sites habités de la Martinique après la colonisation. En effet, en 1660, les premiers colons s'y installent, ainsi qu'un prêtre, Hebert et créent un bourg.

    En 1664, lors du premier dénombrement de l'île ordonné par Colbert la commune du Marin s'appelait « Cul-de-sac de Saint-Etienne du Marin » avec 199 habitants.

    En Avril 1673, Français et Anglais se battent pour la possession de la Martinique. Les Anglais brûlerent la chapelle et le bourg, ravageant les plantations et les troupeaux.

    Vers 1700, le bourg du Marin est reconstruit et le port est alors fréquenté par quelques navires marchands. La ville est reconstruite et se développe suffisamment à tel point qu'en 1720, un sub-délégué (auxiliaire de l'intendant) y soit établi.

    En 1728, le quartier de Sainte-Anne est détaché de celui du Marin.

    Vers 1731, le bourg du Marin est doté d'une lieutenance royale.

    En 1764, le port du Marin est le chef-lieu d'un des quatre départements de l'île.

    En 1766, la construction de la nouvelle église est commence sous l'égide du Comte d'Ennery. C'est aussi à cette meme année qu'apparaît le drapeau bleu à croix blanche avec les quatre fers de lance. Ces bateaux de marchandises l'arborant arrivent dans la Baie du Marin.

    En 1783, le bourg du Marin est déjà important et on y relève 90 maisons. L'activité principale est alors le commerce.

    En 1808, lors d'une énième bataille entre la flotte française et la flotte anglaise, un navire français, le Griffon commandé par le lieutenant de vaisseau Gautier se refugie dans la baie du Marin et est bloqué par les forces anglaises. Il s'engage alors une bataille féroce. Les Anglais sont repoussés et débarquent à la Pointe Dunkerque où commence une bataille terrestre au cours de laquelle le Commandant de la brigade de la commune de Sainte-Anne, Girardin de Montgerald serait tué dans cette meme commune. Les Anglais rembarquent quand survient la milice du Marin conduite par Mondésir Gonnier.

    En 1839, le Marin est érigé en commune. Un conseil municipal est élu pour 6 ans. Le premier maire du Marin Jean-Baptiste Pelet de Lautrec prend ses fonctions en remplacement du commissaire commandant la paroisse. Il y reste jusqu'à l'abolition de l'esclavage en 1848 où il est remplacé par Valcourt Dusquesnay.

    Vers 1850, l'hopital civil du Marin est construit. Il dessert les communes voisines de Sainte-Anne, Vauclin, Rivière-Pilote et Sainte-Luce.

    Vers 1869, l'usine à sucre est construite par Charles Harouard et Joseph Braud. Elle remplace les 12 sucrotes (petites sucreries) disséminés dans tout le sud-est de la Martinique.

    En 1883, la première école laïque dont Osman Duquesnay a été un des principaux artisans ouvre ses portes... et quatre ans plus tard, c'est au tour de la réalisation d'une pittoresque mairie construite en bois qui a du être réédifiée en 1969.

    Au début du 20ème siècle, la commune compte 4912 marinois qui résident pour la plupart dans le bourg. Ce dernier est le point central ou s'approvisionnent les habitants des campagnes de Sainte-Anne, du Vauclin et de Rivière-Pilote. Des bateaux à vapeur relient les bourgs de Saint-Pierre et du Marin.

    En 1969, l'usine a sucre qui emploi alors 120 contremaitres et ouvriers doit ferner ses portes suite a de serieux problemes economiques. Cette fermeture constitue un veritable tournant dans l'histoire economique de la ville qui des lors devra se trouver une porte de sortie sur le plan économique.

    La même année, la mairie est reconstruite.

    En 1974, le Marin devient une sous-préfecture. Un port de pêche est construit.

    En 1985, l'État cède à la commune la concession portuaire du port de plaisance.

    En 2012, la commune désormais tournée vers le tourisme reçoit le Trophée de l'escale.

    Économie

    Apres la fermeture de l'Usine du Marin, la ville s'est définitivement tournée vers les services tels que le tourisme et le commerce. Avec 3 plages, son port de plaisance et de nombreux sites à visiter, la conmmune tire la plupart de ses revenus du tourisme mais également des nombreux commerces présents dans la commune. Les habitants de plusieurs communes du Sud vont y faire leurs achats de nourriture et produits de première nécessité en raison de leur proximité avec le Marin au lieu d'affronter les embouteillages de l'axe Sud-Nord.

    Galerie photos
    Pointe BorgneseEglise Saint-Etienne au MarinMarina, port de plaisance du MarinIlet DuquesnayCap MacreAnse Grosse RochePlage du bourg du MarinCourse de yoles au Marin

Liste des lieux à visiter dans la commune