Prêcheur

  • Situation géographique
    Code Postal:
    97250
    Maire:
    Marcellin Nadeau
    Nombre d'habitants:
    1 632 hab. (Janvier 2013)
    Superficie:
    29,92 km²
    Présentation

    Histoire

    Le Prêcheur est une commune de la pointe nord de la Martinique. Elle est située au nord de Saint-Pierre et à l'ouest de Grand'Riviere.

    La commune doit son nom a un rocher qui avait la forme d'un prédicateur en chaire. Ce rocher a hélas disparu lors de l'éruption de la Montagne Pelée.

    Située à proximité de Saint-Pierre et du Carbet, premières villes conquises par les colons, le Prêcheur a été l'une des plus anciennes paroisses de l'île. En effet, elle a été érigée en paroisse des les années 1640, une église y est construite en 1644. Dans cette église officieront le Père du Tertre et le Père Labat.

    A noter que cette église avait une cloche offerte par Louis XIV en 1712. Après l'éruption de la Montagne Pelée, il ne reste plus que le clocher de cette église, le plus ancien de la Martinique et est classé Monument Historique aujourd'hui.

    Les Indiens qui y vivaient sont rapidement chassés des lieux vers la zone Atlantique avant d'être définitivement chassés de l'île ou exterminés.

    La paroisse du Prêcheur est petit à petit habitée et une sucrerie y est érigée en 1658.

    Il faudra attendre 40 ans après l'érection de la commune en paroisse pour voir un bourg dans la commune soit en 1680.

    Au 18ème siècle, il fallut rebâtir l'église et les difficultés techniques rendaient impossibles la construction des clochers en pierre au-dessus du choeur des églises.

    Au 18ème et 19ème siècle, malgré la présence d'une sucrerie, le Prêcheur sera une commune ou les deux activités principales sont la pêche et l'agriculture. La production locale est alors acheminée a Saint-Pierre qui était alors la capitale de l'île. 

    En 1902, la commune du Prêcheur est durement touchée. Plusieurs édifices sont détruits. Les habitants quittent la commune pour les communes du centre. Il faudra attendre les années 1920 pour que la commune retrouve de l'attractivité

    En 1930, sous l'édilité d'Asthon Tardon père de Manon Tardon et Raphaël Tardon l'église d'architecture byzantine et la mairie sont reconstruites.

    La ville s'est repeuplée petit a petit après les années 1950.

    La ville du Prêcheur a été le lieu de vie de Françoise d'Aubigné, la marquise de Maintenon qui y a vécu de l'âge de 3 à 10 ans. Elle sera par la suite l'épouse de Louis XIV. D'après la légende, elle a gardé un attachement très fort pour le lieu de son enfance qu'elle aurait transmis à son époux Louis XIV qui décide ensuite d'intensifier la culture la culture de canne à sucre dans l'île. Elle serait revenue plusieurs fois dans la commune qui l'aurait marquée. 

    Économie

    Comme à ses débuts, la commune du Prêcheur est essentiellement tournée vers la pêche et l'agriculture. Peu fréquentée par les touristes en raison de son éloignement avec leur centre de l'île elle possède cependant de nombreux lieux à visiter comme ses plages de l'Anse Céron, l'Anse Couleuvre, l'Habitation Céron, ou encore le clocher datant de 1644.

    Les amateurs de randonnée apprécieront de parcourir le sentier en pleine nature qui relie la commune de Grand'Rivière à celle du Prêcheur d'une longueur de 15km.

    Galerie photos
    Anse CéronAnse CouleuvreHabitation CéronBourg du PrêcheurAnse Couleuvre

Liste des lieux à visiter dans la commune