Distillerie Hardy

La distillerie Hardy est située à Tartane en face de l'Anse de la Brêche et à proximité de la Presqu'île de la Caravelle. C'est certainement l’une des plus méconnues en Martinique. Pourtant c’est un rhum historique de notre île, qui a vu le jour en 1830 quand l’Habitation qui s’appelait alors « La Grâce » prend le nom d’« Habitation sucrerie Tartane ». À l’époque, elle comprenait une maison d’habitation, des bâtiments industriels, des plantations de canne à sucre et un moulin à vent. Ce dernier peut encore s’admirer depuis la route.

Quelques années après, Émilien Bonneville, un riche propriétaire terrien de la région de Tartane décide de l’acheter.

En 1880, dans une Habitation qui fabriquait uniquement du sucre, Émilien Bonneville décide alors de l’équiper d’une machine à vapeur afin de distiller du rhum. La Martinique était alors en pleine crise sucrière et de nombreuses distilleries s’étaient tournées vers la distillation de rhum.

Il la cède par la suite à sa fille Clémence, alors la femme de Gaston Hardy des Sources.

En 1905, l’Habitation est alors cédée à Gaston Hardy qui lui donne son nom « Rhum G Hardy Tartane ». Son rhum est distingué et reçoit plusieurs médailles en France métropolitaine. Elle est dévastée par deux incendies mais sera entièrement restauré par son fils, également prénommé Gaston qui était ingénieur.

En 1955, Gaston Hardy fils devient le propriétaire des lieux. Pour renforcer la notoriété des rhums Hardy, il crée alors le fameux Rhum Paille, vieilli pendant 12 à 18 mois dans des fûts de chêne. Cela va renforcer la renommée des rhums Hardy.

Dans les années 70, il s’implique personnellement pour rénover et moderniser l’outil de production (mécanisme du moulin, cheminée en béton, colonne à distiller et un tapis d’alimentation automatique qu’il fabrique lui-même).

Il décède en 1990, laissant une distillerie qui fume jusqu’à 1994.

Ses héritiers prennent la suite et transfèrent la production à la distillerie Saint-James à Sainte-Marie. Il est fabriqué selon les règles de qualité de l’Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C.). Une boutique à l’entrée du site propose la gamme des rhums Hardy en dégustation et en vente. Le rhum est produit en faible quantité (120 000) comparé aux autres rhums de l’île et n’est distribué que localement.

Les bâtiments ont peu à peu été abîmés par l'humidité mais une levée de fonds a été réalisée par les pouvoirs publics afin de restaurer les lieux. Ainsi, certains bâtiments du site sont actuellement en travaux de rénovation mais il est toujours possible de visiter ce lieu historique.

Galerie photos