Les expressions créoles

Née dans la première moitié du 17ème siècle, la langue créole est une mosaïque d'une extraordinaire richesse. Aux legs amérindiens sont venus s'ajouter les dialectes des colons français, des Noirs d'Afrique de l'Ouest et, plus tard des Coolies d'Inde ou de Chine. Les expressions créoles qui pour certaines existent depuis des siècles sont venues enrichir le langage et ont intégré pleinement la culture, le mode de vie et la linguistique locale. Cliquez sur le titre pour lire la traduction et l'explication.

A on lot soley

À un autre soleil
Explication :

Cette expression poétique est une manière courante de se dire au revoir quand on ne sait pas lorsqu'on se reverra pour la prochaine fois.

Ba moun an komisyon

Donner un paquet à remettre
Explication :

Komisyon signifie « message ou rapport ». Le mot komisyon est utilisé en créole pour désigner le fait qu'une personne fasse un rapport à quelqu'un.

« An ba té ba ou komisyon pou Marcel » signifie : Je ne t'avais pas demander d'aller tout raconter / rapporter à Marcel.

Moul à mas

Moule à masque
Explication :

Se dit d'une personne tellement laide qu'on peut penser que son visage a servi de moule pour confectionner un horrible masque de carnaval

Pa ni pwoblem

Pas de problème
Explication :

« Tout va bien » ou encore « d'accord ».

Sa ki ta'w ta'w, sa ki pa ta'w pa ta'w

Ce qui est à toi est à toi, ce qui n'est pas à toi n'est pas à toi
Explication :

Ne touche pas à ce qui n'est pas à toi.

Sé sauté dwet

C'est trancher les doigts
Explication :

Expression pour qualifier un plat appétissant à tel point qu'on pourrait mordre ses doigts.

Tjenbwa

Mauvaise chance
Explication :

Le mot tjenbwa vient de la phrase « tiens, bois » qui est dite aux malades lorsqu'on leur administre un médicament. Ainsi de médicament, on est passé à potion magique et ainsi de tjenbwa.

A noter que le mot a été francisé et vous entendrez aussi le terme de « quimbois ».