Bécassine des marais

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
27 cm
Poids: 
80 à 120 gr
Présence: 
Espèce fréquente
Longévité: 
12 ans

Présentation

Bécassine des maraisLa Bécassine des marais de son nom scientifique Gallinago gallinago est une espèce d'oiseaux de la famille des Scolopacidae. Il s'agit de l'une des trois espèces de bécassines vivant en France (la Martinique en compte deux).

La Bécassine des marais a le plumage des parties supérieuses densément rayé et tacheté de brun clair et foncé. Les parties inférieures sont blanches avec des rayures noires sur les flancs. La poitrine est chamoisée et tachetée de brun. La queue est couleur fauve finement barrée de noir. Les ailes sont longues et pointues.

La tête a des rayures nettes, les yeux sont cernés par deux rayures blanches. La calotte présente aussi de nettes rayures chamois clair. Le menton est blanc.

Son bec est long (il mesure généralement entre 55 et 75 mm!), droit et noir. Ses yeux sont noirs.

Les pattes sont courtes et les doigts sont jaunes ou vert gris.

La femelle ressemble au mâle. Le juvénile ressemble aux adultes, mais il a les couvertures alaires nettement bordées de chamois clair.

Certaines sous-espèces (G.g. gallinago, G.g. faeroeensis, G.g. delicata) présentent quelques variations de plumage et de dessins.   

Cris et chants

Bécassine des maraisLa Bécassine des marais émet des sons courts, sec et râpeux en vol. Pendant la parade nuptiale, elle lance un « chipper-chipper-chipper-chipper » répété qu'elle soit en vol ou posée.

Elle émet également des « scaap » rauques, ou des « schkape » quand elle est surprise. C’est son cri typique en vol. Au moment du plongeon en vol, les rectrices externes produisent un son creux et bourdonnant.

Présence en Martinique

La Bécassine des marais est présente dans presque tous les pays du monde sauf ceux de l'Amérique Cenrale et du sud, quelques pays d'Afrique du Sud et en Océanie.

La Bécassine des marais est présente en Martinique notamment aux abords des cours d'eau. Ce n'est pas un oiseau nicheur en Martinique. Il ne vient en Martinique que dans le cadre de la migration automnale. Dès la fin de l'hiver elle quitte la Martinique pour retrouver l'Amérique du Nord où elle réside.

En Europe, la Bécassine des marais migre vers la zone méditerrannéenne et l'Afrique en hiver.

C'est une zone qui fréquente les zones d'eau douce ouvertes, les rives herbeuses et marécageuses des lacs et des fleuves.

Régime alimentaire

La Bécassine des marais se nourrit majoritairement de vers, d'insectes, de crustacés, de mollusques mais aussi de graines et de baies.

La Bécassine des marais se nourrit en petits groupes, souvent à l’aube et au crépuscule, dans des eaux peu profondes ou près de l'eau. Elle se nourrit en sondant le fond ou le sol avec son long bec très sensible.

Protection / Menaces

Bécassine des maraisLa Bécassine des marais est dérangée par les développements humains dans les zones humides, avec le drainage des marais, l'agriculture et les canaux. Ce n'est pas une espèce protégée en Martinique et d'ailleurs elle fait partie des espèces sont là dont la chasse est autorisée dans l'île conformément à l'arrêté du 17 février 1989 fixant la liste des espèces de gibier dont la chasse est autorisée sur le territoire du département de la Martinique

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google