Paruline jaune

Catégorie: 
Taille (hauteur): 
12cm
Poids: 
9 à 16gr
Présence: 
Espèce fréquente
Longévité: 
10 ans

Présentation

Paruline jauneLa paruline jaune est une espèce américaine de passereaux appartement à la famille des Parulidae. C'est un oiseau facilement identifiable car c'est le plus jaune de l'espèce avec son plumage jaune vif et les stries rousses sur sa poitrine.

Il n'y a pas de grande différence entre le mâle et la femelle mais la femelle peut avoir moins ou pas du tout de stries sur les parties inférieures. Les parties supérieures sont jaune vif nuancé de vert olive, les parties inférieurs sont jaunes. Les ailes sont plus foncées et ont des lisières et des extrémités jaunâtres, des médianes aux grandes couvertures formant d'étroite bandes alaires un peu diffuses.

Le bec est mince et pointu. Les yeux sont noirs cerclés par un mince contour jaune. Les pattes sont de couleur brune claire. Le mâle est en général plus éclatant, surtout pendant la période de reproduction.

L'immature (l'enfant) ressemble davantage à sa mère à l'âge adulte mais reste plus clair et plus terne. Il n'a pas de rayures rousses sur la poitrine. Aussi, les tâches jaunes de la queue sont réduites.

La paruline jaune est très active, elle descend se nourrir à découvert sur le sol et retourne sur son perchoir en agitant sa queue. Elle aime également se poser au sommet des buissons.

Chant

La paruline jaune a un chant qui la caractérise, plutôt doux et qui produit le son « chip ». En vol, elle lance un haut et mince « zeet ». Son chant est clair et vif « tseet-tseet-tseet-tseet-sitta-sitta-see ».

Il émet également un cri pour la défense de son territoire.

C'est surtout le mâle qui chante, la femelle se contentant souvent d'un « chip » à la fin du champ du mâle.

Présence en Martinique

On retrouve cet oiseau sur le côté atlantique de l'île notamment dans les communes du François, Robert, Trinité, Vauclin. Vous pourrez l'apercevoir aisément si vous vous rendez à l'îlet Thierry au François ou aux abords des mangroves.

La paruline jaune possède 34 sous-espèces dont la sous-espèce Petechia, qui réside dans les zones de mangroves des Antilles et dont le mâle nicheur diffère par sa couronne ou son capuchon plus dense.

En Martinique, il a davantage la tête brun orangé alors qu'en Guadeloupe il est entièrement jaune.

Il aime les endroits humides où les insectes abondent. Aussi les mangroves, les rivages des marais, des fleuves, les marécages avec végétation sont ses lieux de domicile de prédilection. On peut aussi le retrouver dans les zones plus sèches comme les fourrés, les vergers, les fermes, les lisières de forêt et les cours et jardins urbains.

En fait on peut la retrouver partout dans les zones humides et ombragées.

Il est présent sur tout le continent américain du Canada jusqu'en Amérique du sud. L'hiver il fuit le froid de l'Amérique préférant la Californie, la Floride ou le Brésil, la région amazonienne, la Bolivie et le Pérou.

Régime alimentaire

La paruline se nourrit essentiellement d'insectes d'où le fait qu'elle apprécie les zones de mangroves et proche des cours d'eau

Menace / Protection

Cet oiseau n'est pas en danger. Il étend d'ailleurs sa zone de niche vers l'intérieur des terres.

Corps de l'oiseau

AZ Martinique vous propose cette fiche avec les parties du corps de l'oiseau afin de mieux comprendre nos descriptions des oiseaux que nous présentons ci-contre.

Parties du corps de l'oiseau

Publicités Google