Guadeloupe

Population: 
403 750 hab. (2014)
Superficie: 
1 628,43 km²
Densité de population: 
248 hab./km²
Produit Intérieur Brut par habitant: 
21 700 €/hab.
Langues parlées: 

Français (langue officielle)
Créole

Fête nationale: 
14 Juillet (Prise de la Bastille)
Événements: 

- Carnaval lors des jours gras en Février-Mars

Comment s'y rendre ?: 

Depuis la Martinique, des vols quotidiens sont proposés. Il est aussi possible d'y aller en bateau depuis Fort-de-France et Saint-Pierre.

Depuis l'Europe, il faut se rendre en France ou diverses compagnies proposent des vols quotidiens vers l'archipel.

Depuis l'Amérique du Nord, des vols sont proposés via le Canada par la compagnie Air Canada et depuis les USA via les aéroports de Miami, New York, Boston et Washington via Norwegian Airlines et American Airlines.

Les lieux à visiter: 

- Memorial ACTe (Musée dédié à l'esclavage)
- Anse Canot (Saint-Louis)
- Anse Moustique
- Bois Jolan
- Plage de Deshaies
- Grande Anse
- Plage de Sainte-Anne
- Cascade du Galion
- Montagne la Soufrière

 

Présentation générale

Guadeloupe carteLa Guadeloupe est un département français d'outremer depuis 1946. C'est un archipel qui comprend les îles des Saintes, Marie-Galante et la Désirade. Elle est située entre Montserrat et Antigua-et-Barbuda au Nord et la Dominique au sud. La Guadeloupe se situe à plus de 6200 km de la métropole.

La Basse-Terre à l'ouest (848km²) et la Grande-Terre à l'Est (588km²) sont séparées par un bras de mer n'excédant pas 200 mètres de large, appelé « la Rivière Salée ».

Historiquement, la Basse-Terre était dénommée Karukéra « l'île aux belles eaux » et la Grande-Terre Cibuqueira « l'île aux gommiers » à leur époque caraïbe.

La Désirade (21km²), Marie-Galante (158km²) et les Saintes un petit archipel de 9 îles (12,80 km2) sont des dépendances administratives de l'île. Elles sont appelées « îles du sud ».

La Guadeloupe était peuplée par 403 750 habitants en 2014 et sa superficie totale est de 1 628,43 km². Sa densité de population est d'environ 248 hab./km².

Le sommet de la Guadeloupe est la Soufrière avec 1 467 m.

Drapeau françaisEn tant que département français, le chef d'État de la Guadeloupe est François Hollande. Il dispose du pouvoir exécutif. La Gudeloupe dispose de deux assemblées locales : le Conseil Départemental et le Conseil Régional. La Présidente du Conseil Départemental est Josette Borel-Lincertin et la Président du Conseil Régional est Ary Chalus.

Histoire

A l'instar des îles des Petites Antilles, la Guadeloupe était peuplée par les Arawaks dès le 4ème siècle avant J.-C.. Vers le 8ème siècle, un peuple venu du Plateau des Guyanes, les Caraïbes, un peuple guerrier qui très vite va exterminer les hommes Arawaks présents dans l'île et conserver les femmes pour en faire leurs épouses ou domestiques. Ils baptisent l'île alors Karukéra.

Les Caraïbes étaient les habitants vivants dans l'île quand Christophe Colomb aperçoit l'île au cours de son second voyage en novembre 1493. C'est tout d'abord la Désirade puis Marie-Galante qu'il voit au loin avant de débarquer sur l'île de Basse-Terre le 4 novembre. Il nomme l'ile Santa Maria de Guadalupe de Estramadura en hommage au monastère espagnol où il fit un pèlerinage après son premier voyage dans le Nouveau Monde.

L'archipel de la Guadeloupe restera une colonie espagnole pendant 130 ans avant la conquête de l'île par les Français en 1635. A l'époque seule une centaine de colons espagnols y vivaient et l'acquisition de l'île fut facile pour les Français. Les Caraïbes sont rapidement envoyés sur l'île voisine de la Dominique.

Par la suite, c'est différentes cultures qui seront implantées pour être exploitées et vendues sur le marché européen. Pour exploiter ces cultures c'est vers l'Afrique que se tournent les Français qui achèteront des esclaves pour venir travailler dans les plantations. Dans les champs de café, cacao, canne et bananes, ces derniers subiront les pires atrocités. Ce système d'exploitation durera plus de deux siècles avant d'être aboli une première fois en 1794 et rétabli en 1802 puis aboli définitivement en 1848.

A la fin de l'esclavage, ce sont les Indiens qui arriveront pour remplacer ces derniers dans les plantations. Venus pour des contrats de 5 ans, ils seront soumis à des conditions sanitaires et hygiéniques précaires tels que les anciens esclaves avant eux avaient connu. Le système colonial perdurera jusqu'en 1946 quand l'archipel allait devenir un département français. Par la suite, ce sera un lent processus pour aider au développement de l'île et réduire la fracture économique et sociale entre la Guadeloupe et les autres départements français.

Économie

La Guadeloupe se trouve dans une situation économique difficile avec un taux de chômage élevé (23,7% de la population active en 2015) et une balance commerciale déficitaire.

L'agriculture subventionné par l'Union Européenne ne survit que grâce aux aides de l'État, l'Union Européenne et les collectivités locales. La canne et la banane sont les deux plus grosses productions de l'île. L'industrie est quasiment inexistante (5,4% de la valeur ajoutée de l'île).

Enfin le tourisme est le seul secteur à apporter satisfaction. Les visites dans l'île sont de plus en plus nombreuses et l'inauguration en 2015 du Memorial ACTe, musée dédié à l'esclavage a participé à cette dynamque

 

Galerie photos: 
Memorial ACTe
Cascade du Carbet
Restaurant dans les Saintes
Plage de Sainte-Anne
Plage de Grande-Terre
Soufrière « sommet » de la Guadeloupe

Situation géographique

Publicités Google