Histoire

Prunes d'Espagne rouge et vertesLa prune d'Espagne de son nom scientifique Spondias purpurea est un fruit de la famille des Anacardiacées. Elle est aussi appelée mombin rouge ou encore cirouelle. La prune d'Espagne serait originaire de l'Amérique Centrale et du Sud dans une région allant du Mexique au nord du Brésil en passant par le Pérou. La prune d'Espagne serait arrivée aux Antilles à une période inconnue. Elle est désormais répandue et commune dans toutes les îles de la Caraïbe.

Variétés

Prunes de ChiliIl existe un nombre de variétés inconnues mais elles seraient nombreuses. Il existe une sous-variété appelée prune de Chili (Spondias purpurea var. lutea, cf photo ci-contre) que l'on retrouve aussi en Martinique.

Le fruit est légèrement ovale avec une peau brillante et ferme, verte qui devient bordeaux ou violette à rouge. Ils varient de 2,5 à 4 cm de longueur et peuvent être oblongs, ovales ou en forme de poire, avec de petites indentations et souvent un bouton au sommet.

La chair plutôt fine est jaune, aromatique, fibreuse, très juteuse, avec une riche saveur de prune, subacide à acide quand elle est mûre. Elle recouvre un gros noyau qui constitue l'essentiel du fruit.

La prune de Chili (Spondias purpurea var. lutea) qui a les mêmes caractéristiques a comme unique différence qu'elle devient jaune à maturation. Attention à ne pas la confondre avec la prune mombin (Spondias mombin) également jaune mais qui est une autre espèce.

L'arbre est de taille moyenne et peut atteindre 15 mètres de hauteur. Comme d'autres Anacardiacées, le prunier d'Espagne a l'habitude d'épandage. Les feuilles composées caduques, alternes, sont rouge vif ou pourpres quand elles sont jeunes. Les fleurs sont petites, pourpre rougeâtre.

Les minuscules fleurs de 4 à 5 pétales, mâles, femelles et bisexuées, sont rouges ou violettes et portées en panicules courtes et velues le long des branches avant l'apparition des feuilles.

Vertus médicinales

Prunes d'Espagne rouge et feuillesLa prune d'Espagne est considérée comme diurétique et antispasmodique. La décoction de fruits est utilisée pour laver les plaies et cicatriser les plaies dans la bouche.

Un sirop préparé à partir du fruit se prend pour vaincre la diarrhée chronique. La décoction d'écorce astringente est un remède contre la gale, les ulcères, la dysenterie et les ballonnements causés par les gaz intestinaux chez les nourrissons.

Aux Philippines, la sève de l'écorce est utilisée pour traiter la stomatite chez les nourrissons.

Le jus des feuilles fraîches est un remède contre le muguet. Une décoction de feuilles et d'écorce est employée comme fébrifuge.

Dans le sud-ouest du Nigeria, une infusion de feuilles déchiquetées est appréciée pour laver les coupures, les plaies et les brûlures.

Des chercheurs de l'Université d'Ife ont découvert qu'un extrait aqueux de feuilles a une action antibactérienne et qu'un extrait alcoolique est encore plus efficace.

La gomme-résine de l'arbre est mélangée avec du jus d'ananas ou de corossol pour traiter la jaunisse. La plupart des autres utilisations indiquent que les fruits, les feuilles et l'écorce sont assez riches en tanin.

Utilisations

Prunes d'Espagne vertesLes fruits mûrs sont généralement consommés à l'état naturel. Ils peuvent être conservés pour une utilisation future simplement par ébullition et séchage, ce qui les maintient en bon état pendant plusieurs mois. Le jus filtré des fruits cuits donne une excellente gelée et est également utilisé pour faire du vin et du vinaigre. C'est un ajout agréable à d'autres boissons aux fruits.

Au Mexique, les fruits non mûrs sont transformés en une sauce verte acidulée ou sont marinés dans du vinaigre et consommés avec du sel et des piments.

Les nouvelles pousses et feuilles sont acides et consommées crues ou cuites comme légumes verts dans le nord de l'Amérique centrale.

Images